Le général Nguyen Chi Vinh, vice-ministre vietnamien de la Défense. Photo: VNA

Fukuoka (VNA) - La 9e Conférence de vice-ministres de la Défense ASEAN-Japon a été inaugurée mercredi dans la ville de Fukuoka, au Japon.

Le général Nguyen Chi Vinh, vice-ministre vietnamien de la Défense, conduisant une délégation du Vietnam, participe à la conférence.

Cette conférence réunit des représentants des dix pays membres et du secrétariat de l’ASEAN, ainsi que le vice-ministre japonais de la Défense, Ro Manabe.

Ont lieu trois séances principales portant sur la solidarité renforcée, la situation sécuritaire dans la région et le document sur la Vision de Vientiane, entre autres.

Lors de la première séance, le général Nguyen Chi Vinh a affirmé que le Vietnam avait conjugué ses efforts avec les autres pays membres de l’ASEAN pour édifier une communauté aséanienne forte, solidaire, riche de son identité plurielle qui joue un rôle central dans la région comme dans le monde.

"Plusieurs mécanismes de coopération efficaces existant dans le cadre de l’ASEAN ont reçu des contributions actives du Vietnam, dont la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN élargie (ADMM+)", a affirmé le général Nguyen Chi Vinh, avant d’ajouter que les pays de l’association doivent intensifier la solidarité, l’unité et le consensus sur la base du droit international, de la Charte de l’ASEAN… 

"Le Vietnam a non seulement besoin de la coopération et de l’aide de la communauté internationale et des pays de l’ASEAN, mais est prêt à partager ses expériences sur le déminage, le règlement des séquelles de la guerre, le sauvetage, la médecine militaire…», a-t-il dit.

Le général Nguyen Chi Vinh a également proposé des mesures pour rendre plus substantielle et efficace la coopération de l’ADMM+, notamment l’adhésion de nouveaux membres, l’organisation annuelle de la conférence de l’ADMM+, le rehaussement du rôle des grands pays, avant de saluer le rôle du Japon dans l’organisation de la Conférence de vice-ministres de la Défense ASEAN-Japon ainsi que dans les questions de sécurité communes de la région et du monde.

Nguyen Chi Vinh a espéré qu’en 2020 - année au cours de laquelle le Vietnam organisera l’ADMM+ et l’ADMM+ célébrera son 10e anniversaire - les questions fondamentales seront réglées pour que l’ADMM+ devienne une structure régionale égale et responsable.

Auparavant, en marge de la Conférence vice-ministérielle de la Défense ASEAN-Japon, le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh avait rencontré le vice-ministre japonais de la Défense, Ro Manabe.

Le vice-ministre japonais a jugé très développées les relations de coopération dans la défense entre le Japon et l’ASEAN, dont le Vietnam. Il a souhaité que lors de la conférence de l’ADMM+ en octobre prochain, le Japon propose l’organisation d’une conférence non-formelle entre le ministre japonais de la Défense et ceux des pays de l’ASEAN.

Selon Ro Manabe, la partie japonaise s’intéresse aux processus de négociations du Code de conduite en Mer Orientale (COC) entre l’ASEAN et la Chine. Le Japon souhaite coopérer avec le Vietnam dans le maintien de la paix et de la stabilité et la garantie de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime en Mer Orientale.

Nguyen Chi Vinh a précisé que le COC devrait être réellement efficace et se baser sur le droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

En ce qui concerne la situation en péninsule sud-coréenne, Nguyen Chi Vinh a affirmé la position du Vietnam de soutenir la dénucléarisation de la péninsule coréenne et de régler les différends par des mesures pacifiques dans le respect du droit international. -VNA