Hanoï (VNA) - Un séminaire régional sur les politiques de soutien aux industries culturelles a été inauguré le 25 octobre à Hanoï. L’objectif est de constituer un vivier de cadres informés des modalités et instruments d’encadrement, de financement et de développement des industries culturelles.

Séminaire régional sur le développement des industries culturelles, le 25 octobre à Hanoï.
«La Francophonie offre un cadre privilégié d’interaction entre les différentes cultures qui peuplent ses cinq continents. Cette interaction des cultures reposent sur une forte conviction», a souligné Youma Fall, chef de la direction «Langue française, culture et diversités» de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Lors de la cérémonie d’ouverture du séminaire régional «Les politiques de soutien aux industries culturelles : contribuer à une diversification des économies et à une maîtrise de la mondialisation par la diversité culturelle», le 25 octobre à Hanoï, Youma Fall a également insisté que l’OIF apportait une assistance technique et financière afin de soutenir les efforts de ses États membres pour renforcer leurs systèmes de gouvernance du secteur culturel, développer l’économie de la culture et resserrer les liens entre culture et développement durable. Toujours selon elle, les secteurs culturels et créatifs constituent des atouts stratégiques pour les économies nationales et régionales par la création de richesse et d’emplois. Ces secteurs représentent à l’échelle mondiale environ 2.250 milliards de dollars de revenus, soit 3% du PIB mondial.

Organisé conjointement par l’OIF et le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, le séminaire regroupe une trentaine de participants et s’adresse prioritairement aux hauts cadres des départements ministériels en charge de la culture : conseillers techniques, directeurs des unités administratives et des établissements rattachés chargés d’élaborer et de mettre en œuvres des stratégies publiques de développement des filières culturelles, notamment dans le domaine du cinéma, de l’audiovisuel, du livre, de la musique et des arts du spectacle.

Le 8 septembre 2016, le gouvernement vietnamien a promulgué la Stratégie de développement des industries culturelles du Vietnam d’ici 2020 et ses orientations pour 2030. «La stratégie touche plusieurs secteurs : publicité, architecture, produits artisanaux, cinéma, mode, édition, photographie, arts de la scène, et expositions», a informé Dang Thi Bich Liên, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme. Et d’ajouter que plusieurs mesures en faveur de la mise en place de cette stratégie ont été fixées dont l’achèvement des mécanismes et des politiques, le développement des ressources humaines, le renforcement de l’application des nouvelles technologies, l’attrait des investissements et l’élargissement de la coopération internationale. Dans ce contexte, «le Vietnam apprécie l’initiative de l’OIF d’organiser ce séminaire qui favorise les échanges entre les gestionnaires culturels vietnamiens et étrangers», a applaudi Dang Thi Bich Liên.

Améliorer les systèmes de gouvernance de la culture
 
Photo de famille des participants du séminaire régional à Hanoï.

Conformément à sa mission de promotion de la diversité culturelle et linguistique et dans le cadre de sa programmation quadriennale 2015-2018, l’OIF poursuit son action en faveur de la création d’un environnement favorable à l’affirmation de la diversité des expressions culturelles et à la prise en compte de la culture dans les stratégies de développement durable. À cet effet, elle met en œuvre un programme d’appui au renforcement des politiques et industries culturelles des pays francophones du Sud. L’objectif est de renforcer les capacités humaines et institutionnelles des pays concernés afin de contribuer à l’amélioration de leurs systèmes de gouvernance de la culture.

Dans la perspective d'un prochain appel à manifestation d’intérêt pour le choix de nouveaux pays bénéficiaires dudit programme, trois séminaires régionaux (Afrique centrale et de l’Est, Océan indien, Asie-Pacifique) seront organisés en 2016 sur les politiques publiques d’encadrement, de financement et de développement des industries culturelles au bénéfice des hauts cadres de l’administration culturelle, notamment ceux en charge des filières du cinéma, de l’audiovisuel, du livre, de la musique et des arts du spectacle.

Les séminaires s’orientent vers les objectifs dont le renforcement des connaissances des participants sur les enjeux des industries culturelles, les dynamiques d’évolution des industries culturelles et les différentes approches, ainsi que les instruments utilisés dans le monde pour soutenir et accompagner leur développement. Mesurer l’importance des stratégies d’encadrement, de financement et de soutien au développement des filières culturelles et créatives, partager une approche méthodologique sur l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques de développement des filières culturelles sont également au cœur des discussions.

Le séminaire couvrira de principales thématiques comme les enjeux de la mondialisation culturelle ; les industries culturelles (définitions, concepts, fondements et finalités de l’intervention publique) ; la chaîne de la valeur et le fonctionnement des filières d'industries culturelles. À cela s’ajoutent la propriété intellectuelle et le développement des industries culturelles ; les instruments d’encadrement, de financement et de développement des filières d’industries culturelles et les approches méthodologiques d’élaboration et de mise en œuvre de politiques culturelles.

Le séminaire sur le développement des industries culturelles se tiendra jusqu’au 27 octobre. -CVN/VNA