Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le secteur forestier protégera, développera et utilisera durablement les zones forestières existantes et le foncier pour le développement forestier en vue de porter la couverture forestière du pays à 47,25% d'ici à 2017.

C'est l'une des tâches centrales du secteur en 2017 présentée lors d'une conférence organisée à Hanoi par l'Administration vietnamienne des forêts (VNFOREST) sous l'égide du ministère de l'Agriculture et du Développement rural. 

L'année prochaine, le secteur cible également une augmentation de 6,2-6,5% d​e la valeur de  production forestière et des exportations de produits forestiers de 7,3-7,5 milliards de dollars.

Il compte également accroître la productivité, la qualité et promouvoir la valeur de chaque type de forêt tout en assurant des matières premières suffisantes pour la transformation du bois, la production de papier, répondant ainsi à la demande de bois et d'autres produits forestiers dans le pays et à l'étranger.

Nguyen Bai Ngai, directeur adjoint de la VNFOREST, a déclaré que le secteur avait réalisé quatre des six objectifs de protection et de développement des forêts en 2016. Les deux objectifs manquants ont été la concentration de plantations forestières (96% de l'objectif) et la protection des forêts au moyen du budget de l'Etat (62% du plan).

La valeur de la production forestière en 2016 devrait augmenter de 6,5% et celle des exportations de bois atteindre 7,3 milliards de dollars. La production de forêt concentrée atteint 17,3 millions de mètres cubes, dépassant de 23,6% le plan annuel.

Le vice-ministre du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan, a déclaré que le secteur doit prendre des mesures plus radicales et créatives pour résoudre les problèmes existants tels que déforestation, transport illégal et stockage de produits forestiers.

Le secteur doit aussi se concentrer sur la restructuration en formant une chaîne de valeur, en stimulant la connectivité entre propriétaires forestiers et transformateurs de bois, et en réorganisant les compagnies forestières, a-t-il dit. -CPV/VNA