Crédit photo: nationstates.net

Au Laos, les investisseurs étrangers auront seulement la possibilité de créer des centres commerciaux, bazars ou supermarchés représentant un investissement minimum de huit milliards de kips, soit près de 965.000 dollars, ceux d’une valeur inférieure ​étant réservés aux investisseurs laotiens.

C’est la nouvelle réglementation en matière d'urbanisme commercial en matière de centres commerciaux au Laos qui vient d’être promulguée par le ministère laotien de l’Industrie et du Commerce.

En outre, les entreprises étrangères ne pourront détenir au plus que 51% du capital de la société propriétaire-exploitant d'un centre commercial ou d'une zone commerciale ​représentant un investissement de 8 milliards à 80 milliards de kips, 70 % pour ceux d’une valeur de 80 milliards à 160 milliards de kips, et 100 % au-delà.

Elle fixe également les normes en matière de superficie et les délais de la mise en chantier de ces centres à compter de l’autorisation du gouvernement laotien. -VNA