mercredi 20 septembre 2017 - 03:41:51

Nouvelle directive sur l'intégration internationale

Imprimer

Selon une dernière directive, le Premier ministre Nguyen Tan Dung, également président du Comité national de pilotage de l'intégration internationale, a demandé aux ministères, aux organes ministériels et gouvernementaux d'accorder la priorité à cette mission.

Le chef du gouvernement vient de signer la directive No. 15/CT-TTg sur la poursuite de l'application de la Résolution 22 du 10 avril 2013 du Bureau politique du Parti communiste du Vietnam sur l'intégration internationale. Cette directive souligne l'importance des prochaines années pour le développement national, vu la forte influence de la mondialisation et des progrès scientifiques sur la structure de l'économie mondiale, le resserrement des liens économiques dans le monde, et notamment la création de la Communauté de l'ASEAN fin 2015. La situation actuelle demande au Vietnam d'accélérer son intégration au monde en tous domaines afin de saisir les opportunités et résoudre les défis au service de son développement ainsi que de sa défense et de sa sécurité nationales.

Il est ainsi nécessaire de renforcer le rôle de la diplomatie multilatérale et de lancer des initiatives sur le développement durable et la résolution des défis mondiaux, pour manifester la responsabilité du Vietnam et améliorer son statut dans le monde. Il faut en outre aider les localités et les entreprises à développer leurs relations extérieures, intensifier la présentation de la Communauté de l'ASEAN ainsi que les nouveaux engagements économiques du Vietnam, assurer les intérêts des entreprises et des citoyens dans le processus d'intégration au monde.

Le Premier ministre a par ailleurs recommandé aux ministères, aux organes ministériels et gouvernementaux de réviser les réglementations pour les conformer aux engagements vietnamiens à l'international, de faire des recherches afin d'améliorer les contributions du Vietnam à l'élaboration des conventions internationales, de développer le rôle du pays au sein des mécanismes liés au droit international et à la justice internationale.

Le chef du gouvernement a chargé le ministère des Affaires étrangères de coopérer avec d'autres ministères et services compétents pour définir les orientations de la diplomatie multilatérale du Vietnam pour 2030. Le ministère de l'Industrie et du Commerce doit accomplir rapidement les procédures nécessaires à la signature et à l'application des accords économiques importants, dont la Communauté économique de l'ASEAN, l'accord de partenariat trans-pacifique (TPP), l'accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), les accords de libre-échange avec l'UE, l'Union économique eurasiatique, la République de Corée, etc. Le ministère du Plan et de l'Investissement est chargé des études sur les problèmes émergents comme l'économie électronique, le perfectionnement du cadre juridique sur les achats publics, le partenariat public-privé...

Les Comités populaires municipaux et provinciaux doivent élaborer leurs propres plans d'action sur l'intégration au monde et se concentrer sur l'amélioration de la compétitivité. Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Da Nang et d'autres villes et provinces concernées se préparent à l'organisation de conférences internationales au Vietnam, notamment l'APEC en 2017. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres