Le président vietnamien Tran Dai Quang (2e à droite), à son arrivée mardi à l'aéroport international de Phnom Penh. Photo: VNA

Phnom Penh (VNA) - La visite d’État du 14 au 16 juin du nouveau président vietnamien Tran Dai Quang marque un nouveau jalon dans les relations commerciales et d'investissement entre les deux pays voisins et permettra d'attirer des capitaux étrangers au Cambodge.

Dans son édition du 15 juin, le "Khmer Times", l'un des trois quotidiens anglais d​u royaume, cite M. Leng Rithy, représentant de l'Association des investisseurs vietnamiens au Cambodge et président du Groupe de caoutchouc du Vietnam (VRG) dans ce pays, qui a estimé que cette visite cimenterait un fort engagement des investisseurs comme des hommes d'affaires vietnamiens au Cambodge.

Il a dit que le Vietnam avait placé des milliards de dollars au Cambodge lors de ces deux dernières décennies, en grande partie dans l'agro-industrie, notamment dans les plantations d'hévéas.

Selon les chiffres officiels de l'Ambassade du Vietnam au Cambodge, d'ici à 2020, le total d'investissements vietnamiens dans ce pays atteindrait 6 milliards de dollars, faisant du Vietnam l'un des plus grands pays investissant dans le royaume. Actuellement, le Vietnam se trouve à la cinquième place, après la Chine, la République de Corée, l'Union européenne et la Malaisie.

M. Rithy a espéré que lors de sa rencontre avec le Premier ministre Hun Sen, le nouveau président vietnamien aborderait les défis des entreprises vietnamiennes opérant au Cambodge, afin de les aider à surmonter les problèmes actuels.

Il a également souhaité que les deux dirigeants concentrent leurs discussions sur les mesures destinées à assister l'agro-industrie, en particulier l'industrie du caoutchouc naturel qui souffre actuellement des effets climatiques extrêmes du phénomène El Nino et de la chute du cours mondial.

De son côté, David Van, directeur exécutif de la société Bower Group Asia au Cambodge, a déclaré au Khmer Times que Hun Sen devrait rechercher des investissements dans les secteurs auxquels les Vietnamiens sont familiers, comme la construction et l'agro-industrie.

Pour sa part, Chheang Vannarith, président de l'Institut des études stratégiques du Cambodge (CISS), a déclaré que la présente visite du président vietnamien illustrait à merveille la politique étrangère de Hanoi, laquelle privilégie les relations avec ses voisins immédiats.

Il a dit que les relations économiques, commerciales et la coopération bilatérale dans la défense, la sécurité et la culture seraient à l'ordre du jour des discussions. "La visite du président vietnamien Tran Dai Quang au Cambodge est de bon augure pour les relations bilatérales", a-t-il souligné. -VNA