Photot : VNA

Ninh Thuan (VNA) - Environ 1.222 ha de forêts protectrices ont été plantés dans la province de Ninh Thuan (Centre), contribuant à la préservation de la biodiversité et à la réduction de la pauvreté dans les localités montagneuses.
 
Tel est le résultat d'un projet de restauration et de développement durable des forêts protectrices, connu sous le nom de « projet JICA 2 Ninh Thuan », déployé dans les districts de Thuan Nam, Ninh Phuoc et Ninh Son.

Il ​relève d’une coopération entre les gouvernements vietnamien et japonais ​afin de restaurer et de développer durablement les forêts protectrices, ainsi que ​d'améliorer les moyens de subsistance ​de la population.

Le projet 2012-2021 a nécessité plus de 164 milliards de dongs, dont 132 milliards ​ont été financé par une aide publique au développement du Japon, et le ​solde, par le gouvernement vietnamien.

Depuis 2014, le conseil d'administration du projet a réparti 660 ha de forêts naturelles pour la restauration et a assigné aux ménages locaux une superficie totale de 4.991 ha ​afin qu’ils en assurent la gestion.

Le Minh Hien, responsable du conseil d'administration des forêts protectrices de la rivière du lac Tan Giang (Ninh Phuoc), a déclaré que 230 ha de forêts seront plantés pendant la saison des pluies de cette année.

Le chef adjoint de l'Agence forestière provinciale et membre du conseil d'administration du projet, Duong Dinh Son, a déclaré que le projet a généré des emplois pour les minorités ethniques Raglai et Cham.

Cette année, le conseil d'administration plantera 400 ha de forêts protectrices près du lac Tan Giang et dans le district de Thuan Nam. -CPV/VNA