Ninh Binh souhaite stimuler les investissements dans le tourisme. Photo: CVN/VNA
Ninh Binh (VNA)- Le Comité populaire de la province septentrionale de Ninh Binh vient de publier la liste des secteurs industriels pour lesquels l’investissement est encouragé et défendu.

La province de Ninh Binh a décidé de ne pas encourager l’investissement dans les secteurs polluants, employant des technologies dépassées ou entraînant un gaspillage de foncier.

Concrètement, dans l’agriculture, la province rejette un projet de transformation du manioc et de fabrication d’insecticides. Dans les secteurs industriels, l’interdiction vaut pour la production de papier, d’acier, de peintures, d’adjuvants, d’accumulateurs. Une limitation est applicable aux secteurs de la transformation de produits aquatiques, de la production d’aliments pour animaux, de détergents et de matériaux de construction à base de calcaire.

La province encourage les investisseurs pour le reboisement, la culture de plantes médicinales, l’élevage de volailles et de bétail, ainsi que pour l’industrie auxiliaire de l’électronique et de l’automobile, la production d’acier de haute qualité et de ciment, outre l’industrie des chaussures, du textile-habillement.

Investissement renforcé dans le tourisme

Au regard de ses potentiels, la province de Ninh Binh accorde une large priorité à l’investissement dans le tourisme. Pour donner un plus grand essor à ce secteur, Ninh Binh a axé sa stratégie sur la promotion de son image. Ce premier trimestre, la province a accueilli plus de 2,6 millions de touristes, soit une croissance de 20,5% sur un an, dont 163.000 étrangers. Ce secteur a réalisé un chiffre d’affaires de 567.000 milliards de dôngs pour une progression de 34%. En 2015, Ninh Binh compte accueillir 5 millions de visiteurs dont environ un million d’étrangers, et réaliser un chiffre d’affaires de 1.200 milliards de dôngs.

À la fin du premier semestre 2015, Ninh Binh a reçu un investissement direct étranger (IDE) de plus d’un milliard de dollars dans 39 projets, se classant 31e des 63 provinces et ville du pays en ce domaine et 9e des 11 provinces du delta du fleuve Rouge. La plupart des projets autorisés concernent les secteurs de l’industrie de la transformation, de l’agriculture, de la pêche et de la sylviculture. À ce jour, 12 pays et territoires ont investi à Ninh Binh, notamment Taïwan (Chine), la République de Corée, le Japon, les Philippines et les îles Vierges britanniques.

Les autorités locales se consacrent à l’amélioration de l’environnement d’investissement, à renouveler la promotion de ce dernier, ainsi qu’à prendre des mesures afin d’appeler partenaires stratégiques et investisseurs à participer à son développement socioéconomique. -CVN/VNA