jeudi 17 août 2017 - 22:41:50

Nguyen Xuan Phuc reçoit une délégation française de chefs d'entreprises

Imprimer

Le gouvernement vietnamien créera toutes les conditions favorables aux investisseurs étrangers, notamment français, venant investir au Vietnam.

C'est ce qu'a affirmé le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc en recevant le 4 avril à Hanoi Frédéric Sanchez, président du Conseil de chefs d'entreprise France-Vietnam, président du directoire de FIVES, et président de la Commission internationale du MEDEF, accompagné de plus de 30 dirigeants d'entreprises françaises en visite de travail au Vietnam.

Nguyen Xuan Phuc s'est déclaré satisfait du bon développement des relations d'amitié et de coopération multiforme entre le Vietnam et la France. Il a particulièrement apprécié le fait que la France est un partenaire économique important du Vietnam en Europe.

A l'heure actuelle, la France est classée au 2e rang dans la liste des investisseurs européens au Vietnam, derrière les Pays-Bas, avec 340 projets, d'un montant total de plus de 3 milliards de dollars. Ce pays est aussi un bailleur de fonds important du Vietnam avec un engagement de 150 millions de dollars en 2012, et aussi un grand partenaire commercial, avec 2,8 milliards de dollars d'échanges commerciaux bilatéraux en 2011.

Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a émis le souhait que les deux parties continuent de renforcer leur coopération économique dans les secteurs prioritaires tels que l'énergie, l'aérospatiale, les infrastructures de circulation et de logement. Il a souhaité que Frédéric Sanchez continue d'apporter ses contributions à la promotion des relations de coopération entre les entreprises des deux pays.

De son côté, Frédéric Sanchez a vivement apprécié les efforts du Vietnam pour maîtriser l'inflation, stabiliser l'économie et assurer le bien-être social ces derniers temps.

Il a également souligné que le Vietnam possédait une économie de marché dynamique, une ressource humaine abondante et une position géographique favorable, et que grâce à cela, les entreprises françaises étaient prêtes à venir investir au Vietnam. Il a souhaité aussi que le gouvernement vietnamien continue de les aider à chercher des opportunités et à investir au Vietnam.- AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres