Hanoi (VNA) - La présidente de l’Assemblée Nationale Nguyên Thi Kim Ngân est rentrée samedi matin à Hanoi, terminant avec succès ses visites officielles en Suède, Hongrie et République tchèque, à l’invitation de ses homologues suédois Urban Ahlin, hongrois Kover Laszlo et du président du Sénat tchèque Milan Stech.

La présidente de l’Assemblée Nationale Nguyên Thi Kim Ngân rencontre la communauté des Vietnamiens en République tchèque. Photo : VNA

 

Il s’agissait de la première visite de la présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân dans ces trois pays européens qui cultivent des relations d’amitié traditionnelle et de coopération multiforme avec le Vietnam, afin d’approfondir davantage ces relations, a souligné le président de la Commission des Relations extérieures de l’AN Nguyên Van Giau, lors d’une interview accordée aux correspondants.

La Suède est par ailleurs ​pour le Vietnam son plus grand bailleur de fonds provenant d’Europe du Nord. Entre 1967 et 2013, elle lui a accordé plus de 3,5 milliards de dollars d'Aides publiques pour le développement, essentiellement dans les secteurs de la santé, de la réforme économique et administrative, du développement des ressources humaines et de l’environnement.

Lors de ​cette visite en Suède, les deux chefs des organes législatifs ainsi que les officiels suédois de haut rang ont estimé que les relations économiques bilatérales ne sont pas encore à la hauteur des potentiels, et que donc il fallait développer davantage ces liens dans l’avenir.

Les Vietnamiens gardent toujours en mémoire les grandes assistances suédoises qui ont permis de construire plusieurs ouvrages importants, dont l’Hôpital national de pédiatrie à Hanoï, l’Hôpital Vietnam-Suède à Quang Ninh ou la papeterie Bai Bang à Phu Tho.

Les dirigeants suédois ont également affirmé leur soutien à la signature et l’approbation de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE, lequel bénéficiera aux parties concernées en augmentant les échanges commerciaux.

Il s'agissait de la première visite d'un président de l’AN du Vietnam en Suède en 24 ans, depuis celle de Nông Duc Manh en 1993.

En Hongrie, les dirigeants hongrois ont souligné les bonnes relations politiques entre les deux pays​. Ils ont estimé que les liens dans l’économie, le commerce, l’investissement avec une valeur totale de 266 millions de dollars en 2016 n'étaient cependant  pas encore à la hauteur des potentiels des deux pays, avant d’inviter ceux-ci à intensifier leur coopération économique et commerciale.

Les dirigeants hongrois ont choisi le Vietnam comme partenaire d’assistance via la signature d'un accord-cadre ​de coopération de crédit d'une valeur de 440 millions d'euros.

Pendant son séjour en Hongrie, la présidente de l’AN du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân et son homologue hongrois László Kovér ont co-présidé une table ronde sur l’amélioration de la législation à l’ère de la mondialisation. Les deux parties se sont engagées à se soutenir mutuellement dans les forums multilatéraux.

Lors de la visite officielle de Nguyen Thi Kim Ngân en République tchèque, les dirigeants tchèques ont ​présenté une stratégie orientée vers les pays amis​ de longue date, dont le Vietnam.

Le président tchèque souhaite promouvoir la coopération économique bilatérale. Il a informé que lors de sa prochaine visite au Vietnam, il serait accompagné par plusieurs dirigeants de grandes entreprises de son pays.

La partie tchèque a aussi abordé l’ouverture d'une ligne aérienne directe Hanoi-Prague.

Les dirigeants tchèques ont estimé que les Vietnamiens vivant en République tchèque étaient ​travailleurs et sérieux. II a souligné que les Tchèques d’origine vietnamienne ont été reconnus par l’Etat tchèque comme une minorité ethnique, ce qui aidera cette communauté à mieux s’intégrer à la société tchèque. - VNA