Nguyên Hà Dông, le seul Vietnamien à entrer dans le livre "Guinness des records 2016". Photo : VNA/CVN
Hanoi (VNA) - Nguyên Hà Dông est le seul Vietnamien à figurer dans le livre Guinness des records, édition 2016, grâce à son jeu sur mobile Flappy Bird.

Flappy Bird et son concepteur, Nguyên Hà Dông, sont entrés dans le livre Guinness des records 2016 car il s’agit de la première application retirée de l’App Store après avoir occupé la place dominante de son classement. La raison de ce retrait hâtif reste mystérieuse.

Quand on tourne les pages de ce livre prestigieux, on apprend que son créateur est passionné des jeux vidéo depuis l’enfance. À l’âge de 16 ans, il a commencé à les créer. Et quelques années plus tard, il a suivi un cours de formation en programmation de jeux de Punch Entertainment, une compagnie spécialisée dans son domaine de prédilection.

Selon le livre Guinness, le développeur a conçu Flappy Bird pour les personnes qui n’ont qu’une main de disponible lorsqu’elles utilisent les moyens de transports en commun. Mais, après son lancement à l'App Store en mai 2013, le petit oiseau a pris son envol et a conquis un large public. Le jeu a immédiatement connu un grand succès. À son apogée, cette application a aidé son auteur à empoché quelque 50.000 dollars par jour. 

Pourtant, comme ce succès fulgurant est arrivé trop vite, la vie de Nguyên Hà Dông a été bouleversée. Alors, il a décidé de retirer cette application de l’App Store le 10 février 2014. Après son annonce sur sa page Twitter à propos de l'intention de suspendre Flappy Bird, il y avait environ 10.000 téléchargements en seulement 22 heures jusqu’au retrait du jeu.

En plus, à cause de cette soudaine disparition, l’application est devenue «rare». Et plusieurs propriétaires de téléphones mobiles sur lesquels la fameuse application avait été installée ont décidé de la mettre en vente sur certains sites comme eBay par exemple. Et dans le même temps, plusieurs applications Flappy Bird contrefaites ont fait leur apparition sur l’App Store. 

Dans ce livre, le phénomène créé par Nguyên Hà Dông n’est cependant pas le seul record. En effet, le Vietnam en possède également un deuxième dans cette édition 2016 : celui du pays au plus bas taux de naissance de jumeaux au monde. -CVN/VNA