mercredi 20 septembre 2017 - 05:40:16

Nguyen Chi Vinh rencontre le ministre chinois de la Défense

Imprimer

Le général de coprs d'armée Nguyên Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, est allé jeudi rendre une visite de courtoisie au ministre chinois de la Défense Chang Wanquan, à l'occasion de sa participation au 4e Dialogue stratégique de la défense Vietnam-Chine.

Lors de cette rencontre, Nguyên Chi Vinh a estimé que les résultats de ce dialogue qui a eu lieu mercredi à Pékin contribuaient à instaurer une confiance stratégique entre les deux armées vietnamienne et chinoise, ainsi qu'à cultiver la confiance stratégique entre les deux Partis, les deux Etats et les deux peuples.

Le dialogue a montré la détermination des deux parties de surmonter les difficultés pour renforcer les relations de coopération entre les deux pays, a souligné Nguyên Chi Vinh.

Concernant les relations bilatérales, les deux parties ont affirmé maintenir leur coopération stratégique intégrale, notamment celle entre les Marines et les gardes-frontières des deux pays.

Le dialogue a également abordé des problèmes existant entre les deux pays tout en estimant que les deux armées vietnamienne et chinoise ont un rôle important dans la fourniture de conseils aux deux Partis et aux deux Etats pour chercher à régler de manière pacifique les différends, sur la base du respect du droit international et d'une stricte application de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

Bien que les relations entre les forces navales des deux pays soient toujours positives, la partie vietnamienne a demandé à ce que les deux pays signent une convention de non recours à la force et aux menaces d'y recourir en mer concernant les deux Marines. Les deux parties doivent en outre développer la coopération bilatérale, en particulier entre les Marines, et traiter humainement les pêcheurs en activité en mer.

M. Chang Wanquan a souhaité préserver les relations d'amitié entre les armées des deux pays, améliorer l'efficacité de la coopération bilatérale, créer une ambiance amicale pour le développement des deux pays, régler avec patience et de façon satisfaisante les problèmes sensibles, ainsi que ne pas porter atteinte aux relations bilatérales.

Il a affirmé à cette occasion que la Chine était prête à partager ses expériences liées aux opérations de maintien de la paix de l'ONU avec le Vietnam.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres