Photo d'illustration.
 

Nghê An (VNA) – La province de Nghê An (Centre) renforce les mesures effectives dans la protection des ressources halieutiques.

Elle déploie également des mesures ​pour donner des conditions favorables à ses pêcheurs.

Ces mesures consistent à construire des bateaux de pêche hauturière, à équiper les navires de moyens de communication, à donner des formations aux capitaines, et à accorder des subvention​s pour la souscription d'une assurance-santé par les pêcheurs démunis. Actuellement, l'assistance accordée par Nghê An pour la construction de bateaux s'élève à plus de 8,9 milliards de dôngs.

Les collectivités locales du littoral de Nghê An, en collaboration avec le secteur des produits aquatiques, ont lâché en mer des variétés de crevettes, de poissons et autres espèces aquatiques afin de régénérer les ressources halieutiques.

En collaboration avec les établissements de formation professionnelle, elle a organisé des formation pour les capitaines et les équipages. Le secteur des produits aquatiques de Nghê An coopère avec les services concernés pour acheter des équipements de communication ​en vue d'améliorer la diffusion ​d'informations en mer, à limiter les pertes en cas de mauvais temps, et à permettre aux bateaux de s'entraider lors de leurs activités au large. Par ailleurs, Nghê An renforce la communication sur l'exploitation et la protection de la souveraineté maritime du pays.

Le littoral maritime de la province s'étend sur 4.239 nautiques carrés. D'une profondeur de 40 m avec un ​fond relativement meuble, les eaux maritimes constituent un endroit idéal pour l'élevage de beaucoup de poissons, de crevettes et d'autres espèces jusqu'à un volume estimé à 84.000 tonnes. On compte 267 poissons d'eau de mer, dont des harengs (30 à 39 %), des anchois (10 à 15 %), ainsi que 8 variétés de crevettes, dont des langoustines. Les deux principaux sites de pêche sont Lach Quen, large de 305 nautiques carré​ et aux ressources estimées d'entre 250 et 300 tonnes, et celui de Dien Châu, de 425 nautiques carrés, et d'entre 360 et 380 tonnes

La côte de la province s'étend sur 82 km de longueur​ et comprend 6 ​lieux propices à la construction d'un port maritime. 1.730 ha de surface d'eau salée ou saumâtre, ainsi que 9.100 ha d'eau douce, sont favorables à la pisciculture. - VNA