La province de Nam Dinh, à 90km au Sud-Est de Hanoi, possède de grandes traditions culturelles et bénéficie de conditions naturelles favorables, lui donnant l’opportunité de développer diverses formes de tourisme telles que l’écotourisme, le tourisme maritime, de villégiature, communautaire, spirituel, etc.

Cette province est située au cœur du berceau de la civilisation de la riziculture. Elle s’appelait autrefois Thiên Truong. C’était le pays natal des rois Trân – qui ont appartenu à la dynastie féodale la plus prospère de l'histoire du Vietnam. Elle a gardé sa place de centre culturel et économique régional avec ses sites touristiques connus, notamment le temple Trân, les ruines des palais des Trân de Tuc Mac, les pagodes de Pho Minh, de Cô Lê, etc. Au total, plus de 2.000 vestiges historiques et culturels y sont recensés, dont plus de 300 reconnus au niveau national.

Ainsi, le temple Trân, "vestige national spécial", attire beaucoup de pèlerins vietnamiens, en particulier pendant la fête du 13 e au 15 e jours du premier mois lunaire. De nombreux autres, d’une grande valeur historique, culturelle et architecturale, sont en relation avec près de 100 fêtes traditionnelles dont celles de Phô Minh, Cô Lê ou de Phu Day, parmi quelques-unes des plus réputées.

La province est également riches de ses patrimoines immatériels, avec le chèo (chant populaire), le ca trù (chant des courtisanes), les marionnettes sur l’eau, et surtout le chant châu van (chant des sorcières), un art sacré alliant chant et danse, fréquemment interprété lors du rituel de hâu dông (médiumnité) de la religion des «Quatre Lieux» ou la Déesse Mère et Saint Trân Hung Dao Vuong. Le châu van fait partie des 12 dossiers de candidatures qui seront constitués d’ici 2016 en vue de leur reconnaissance par l'UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel et oral de l’humanité. 

Outre ses belles plages préservées telles Quât Lâm ou Thinh Long, Nam Dinh abrite aussi le parc national de Xuân Thuy qui relève depuis 1989 de la convention Ramsar et a été reconnu par l'UNESCO en 2004 comme zone noyau de la réserve mondiale de biosphère. La zone Ramsar Xuân Thuy a pris forme il y a 50 ans. Les terrains alluviaux alternés de rivières ont formé un écosystème de zones humides typique de l'estuaire du Nord du pays. 


Le parc national Xuân Thuy.

Le réseau de transport est relativement bien développé dans cette région, avec la ligne ferroviaire nationale Nord-Sud et la Nationale 21 reliant la Nationale 1A au centre de la ville de Nam Dinh. La province est aussi en communication avec le chef-lieu de Ninh Binh, les provinces de Thai Binh et de Quang Ninh, et la ville portuaire de Hai Phong grâce à la Nationale 10.

Pour exploiter tous ces potentiels et pour faire du tourisme un secteur de pointe du développement socioéconomique local, le Comité populaire provincial a élaboré un plan du développement du tourisme de la province de Nam Dinh pour 2020 et sa vision pour 2030. Cette année, qui est l’Année nationale du tourisme du delta du fleuve Rouge, est une grande opportunité pour Nam Dinh de faire en sorte de devenir une destination attrayante dans la région du delta du fleuve Rouge. - VNA