La conseillère d'Etat Aung San Suu Kyi. Photo : AFP/VNA
 

Hanoï (VNA) – Le Myanmar a décidé d’organiser la 2e conférence de paix de Panglong du XXIe siècle à Nay Pyi Taw pendant cinq jours, à partir du 24 mai prochain. Cette décision a été prise le 24 avril lors d’une réunion JICM (Joint Implementation Coordination Meeting).

Il s’agit de la première réunion JICM sous l’administration de la Ligue nationale pour la Démocratie (NLD). La conseillère d’Etat, Aung San Suu Kyi, le commandant en chef adjoint des forces armées Soe Win et les leaders des huit groupes armés ayant signé l’accord national de cessez-le-feu (NCA) étaient présents.

Selon Aung San Suu Kyi, les meilleures idées pour préserver la paix pourraient être présentées lors de la prochaine conférence de Panglong grâce aux dialogues ouverts. De son côté, Soe Win a souligné que l’armée respecterait les accords conclus. Il a également déclaré son espoir que les groupes armés n’ayant pas signé le NCA participeraient à cet accord.

Le NCA a été signé le 15 octobre 2015 et la première conférence de paix de Panglong du XXIe siècle a eu lieu en août 2016. Cet événement est un dialogue ouvert pour tous les groupes armés ethniques. -VNA