Mme Aung San Suu Kyi. Crédit photo: Reuters

Nay Pyi Taw (VNA) – ​Mme Aung San Suu Kyi, président de la Ligue nationale pour la démocratie (LND – parti au pouvoir ) vient d’être nommée conseillère d’Etat après l’approbation du Parlement birman d’un projet de loi concernant la nomination à ce poste.

Le président birman, U Htin Kyaw​, a signé le 6 avril ce projet de loi composé de cinq chapitres et huit articles, qui permet à Aung San Suu Kyi de communiquer avec les ministères, les secteurs, les organisations et les personnes du gouvernement pour ​des consultations. Elle sera responsable de ​ses fonctions devant le Parlement birman. La durée du mandat ​du conseiller d'État est identique à celui du président.

La ​présidente de la LND a été nommée le 30 mars ministre des Affaires étrangères, de l’Éducation, de l’Électricité et de l’Énergie, outre le poste de ministre du bureau présidentiel.

Cependant, le Parlement birman a adopté le 5 avril la proposition du président élu U Htin Kyaw sur la modification de deux fonctions de la ​présidente de la LND. Myo Thein Gyi assumera le minist​ère de l’Education, et  Pe Zin Tun, ​celui de l’Électricité et de l’Énergie, ​tandis que Aung San Suu Kyi ​conserve les postes de ministre des Affaires étrangères et du bureau présidentiel.

En outre, la Chambre basse a nommé Aung San Suu Kyi présidente du Comité de coordination conjoint pour le développement des affaires parlementaires. -VNA