Hanoi (VNA) - La Journée internationale de la Francophonie est célébrée dans 84 États et gouvernements membres et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie. Le thème retenu pour célébrer la Francophonie en mars 2017 est : «J’aime, je partage».
 
Dr Eric-Normand Thibeault, représentant de l’OIF en Asie-Pacifique. Photo : VNA
«J’aime, je partage» avec toutes celles et tous ceux qui ont choisi d’apprendre, d’enseigner et de promouvoir notre langue commune. Parler plusieurs langues cela ouvre des portes et permet de créer des ponts entre les peuples. Parler la langue français fait accroître les chances de partir étudier à l’étranger et augmente l’employabilité.

Célébrer la Francophonie, c’est célébrer, aussi, toutes les langues et toutes les cultures dans leur égale dignité, dans leur étonnante diversité, dans leur fécondante richesse. C’est bien là tout l’enjeu du combat de la Francophonie en faveur de la préservation de la diversité linguistique et culturelle.
 
Au Vietnam, soulignons la série de concerts de la chanteuse belge Axelle Red qui se produira dans plusieurs villes (à Hanoï le 18 mars à l’Espace, à Cân Tho le 19 mars et à Hô Chi Minh-Ville le 20 mars); un ensemble artistique composé de 35 danseurs et musiciens «Doina Oltului» venant de la Roumanie se produira au cours d’une tournée au Vietnam (le 15 mars au théâtre Công Nhân, le 17 mars à l’Opéra de Hanoï, le 18 mars à l’Université nationale de Hanoi).
 
La fête de la Francophonie 2017 dans le delta du Mékong a été organisée en grande pompe dans la ville de Cân Tho, les 11 et 12 mars. Photo : VNA
Le Grand Tour s’enrichira de la série de spectacles en Asie du Sud-Est (Vietnam, Cambodge et Laos) grâce au trio de musiciens jazz «L’âme des poètes» à l’invitation de la Délégation Wallonie-Bruxelles, ainsi qu’à la chanteuse canadienne Melanie Gall qui effectuera une tournée régionale avec le soutien de l’Ambassade du Canada.
 
Les célébrations de la Francophonie seront aussi soulignées par les Conseils de promotion de la Francophonie à Port Via (Vanuatu - État membre), à Nouméa (Nouvelle-Calédonie - gouvernement associé), à Séoul (République de Corée - État observateur), à Bangkok (Thaïlande - État observateur) et également en Chine et au Japon grâce au dynamisme des groupes des ambassadeurs francophones.

Que la langue française continue de nous surprendre et de la retrouver l’attendait pas ! – CVN/VNA