Séoul (VNA) - Rapides, techniquement impressionnants et assertifs, les joueurs vietnamiens, qui se jettent pour la première fois dans le grand bain de la Coupe du monde de football des moins de 20 ans, ont impressionné lundi 22 mai à Cheonan, en République de Corée.

Le capitaine vietnamien Nguyên Quang Hai (à gauche) tente de dribbler le joueur néo-zélandais Reese Cox, dans le match du Groupe E, le 22 mai à Cheonan, en République de Corée. Photo: VNA

Le Vietnam a fait ses grands débuts dans une compétition FIFA de football à 11 le 22 mai à Cheonan, face à la Nouvelle-Zélande, selon la FIFA, félicitant les joueurs vietnamiens pour un "match engagé et plaisant".

Entré en lice dans la Coupe du monde en tant qu’étrangers, peu était alors connu ou attendu du Vietnam hors de leur région, écrit foxsportsasia.com.

Les Rouge et or ont cependant fait tout le monde se lever et faire attention à une performance très impressionnante dans leur match d’ouverture où ils ont fait l’histoire pour l’Asie du Sud-Est en partageant l’enjeu face à la championne d’Océanie.

Après 20 premières minutes équilibrées, les Rouges et or ont pris l’ascendant sur des All Whites peu inspirés. Les occasions vietnamiennes de marquer se sont alors enchaînées sans qu’aucune ne soit concrétisée (26’, 27’, 33’).

Après la pause, les Océaniens se sont montrés plus à leur avantage mais ils n’ont pas su profiter du manque de fraîcheur physique manifeste des joueurs vietnamiens. Les Vietnamiens ont manqué une grosse occasion à cinq minutes de la fin.

Le match nul (0-0), qui nourrit de regrets pour l’équipe vietnamienne U20 face à la Nouvelle-Zélande, a aussi tout d’une victoire au regard des sourires qu’affichaient les joueurs de Hoàng Anh Tuân au coup de sifflet final, constate la FIFA.

"Nous avons écrit un nouveau chapitre dans l’histoire fantastique du football vietnamien", a dit à Fifa.com Nguyên Quang Hai. "Nous sommes très fiers de nous-mêmes. C’est un résultat incroyable, mais je suis aussi un peu déçu, car nous aurions bien voulu prendre les trois points. Pour être honnêtes, nous nous sentons tous un peu frustrés".​

En effet, dans neuf matchs précédents lors des trois éditions différentes du tournoi, aucun des pays – Indonésie, Malaisie ou Myanmar – n’a réussi à gagner même un seul point.

Les U20 vietnamiens ont pris un point historique avec la manière, en attendant les Bleuets, champions d’Europe à l’été 2016, qui ont eux tenu leur rang, lundi face au Honduras (3-0).

Privé du Championnat de football des moins de ​19 ans de l’AFC pendant tout le dernier quart du XXe siècle, le Vietnam n’a manqué qu’une seule édition du tournoi depuis 2002.

​Le pays n’avait pas encore réussi à s’extirper de la phase de groupes, mais la première a été la bonne : sa qualification pour les demi-finales lui a ouvert les portes de République de Corée 2017, sa première compétition FIFA de football à 11. – VNA