Tokyo (VNA) – Le Vietnam a demandé aux autorités japonaises de faire rapidement aboutir l’enquête sur la mort d’une petite fille vietnamienne âgée de 9 ans retrouvée morte dans la ville d’Abiko, préfecture de Chiba, au Japon.
 
Le lieu où les enquêteurs ont retrouvé le corps de la petite fille vietnamienne disparue. Photo: Kyodo News
 
Nous avons travaillé lundi 27 mars avec le directeur de la police de la ville d’Abiko et les représentants de la police de la préfecture de Chiba pour élucider la cause de la mort de la petite fille Lê Thi Nhât Linh, a fait savoir le premier secrétaire de l’ambassade du Vietnam au Japon, Trân Huu Tho.

Selon le diplomate, l’ambassade du Vietnam a demandé à la police japonaise de diligenter l’enquête pour trouver au plus vite le coupable et le traduire en justice.  Elle a adressé ses condoléances à la famille de la petite victime.

La police japonaise s’est engagée à nous faire connaître les résultats de son enquête le plus tôt possible, a-t-il encore indiqué.

Les enquêteurs ont estimé que la jeune fille vietnamienne a été tuée ailleurs car il n’y avait aucun signe d’une lutte à l’endroit où son corps a été retrouvé nu sous un pont sur un canal de drainage à Abiko, dimanche 26 mars, et qu’elle a été enlevée quelques minutes après avoir quitté sa maison à Matsudo.

Une autopsie pratiquée sur la dépouille de la victime devra déterminer la cause de sa mort, et la vérification des caméras de sécurité dans cette région apporter des indices de sa disparition sur le chemin à l’école primaire vendredi matin 24 mars. – VNA