Hanoi (VNA) - Des mesures d'aide juridictionnelle sont en cours de préparation pour protéger les intérêts légitimes de Doan Thi Huong, suspectée du meurtre du ressortissant nord-coréen Kim Chol, selon le Département consulaire du ministère des Affaires étrangères du Vietnam.

Doan Thi Huong, une ​Vietnamienne suspectée d'avoir assassiné le ressortissant nord-coréen Kim Chol en Malaisie. Photo : AFP

S​ur demande de Doan Thi Huong et de sa famille, l'ambassade du Vietnam en Malaisie et la Fédération du barreau du Vietnam se sont coordonnées avec les organes compétents et le Barreau de Malaisie pour organiser l’aide juridictionnelle conformément à la loi ​malaisienne et aux pratiques internationales.

Des représentants de l'ambassade vietnamienne en Malaisie ont effectué le 15 mars une visite consulaire à Doan Thi Huong pour s'enquérir de sa santé et de la façon dont elle est traitée.

Doan Thi Huong a dit qu'elle était en bonne santé et qu'elle avait été trompée, pensant qu’elle avait participé à un vidéo-clip comique.

Plus tard dans la même journée, des représentants du Département consulaire du ministère des Affaires étrangères ont informé la famille de Doan Thi Huong, dans la province de Nam Dinh (à 90 km du Sud de Hanoi), de sa situation. - VNA