jeudi 17 août 2017 - 02:28:21

Mer Orientale : L’étrange comportement des navires chinois

Imprimer

La Chine a maintenu jeudi le 29 mai une flotte de 122 navires pour protéger la plate-forme Haiyang Shiyou-981 implantée illégalement dans les eaux vietnamiennes, fait savoir la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam.  

Outre 4 navires de guerre, 41 navires de Garde-côtes, 16 remorqueurs, 14 cargos et 47 bateaux de pêche, la Chine a également envoyé un avion de reconnaissance survolant la zone autour de la plate-forme, a-t-elle précisé.

Les navires chinois sont divisés en groupes de 7 à 9 unités pour entraver les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam et les éloigner de 10 milles nautiques de la plate-forme. Un groupe de 40 à 45 navires de pêche chinois ont bloqué leurs homologues vietnamiens à environ 30 milles nautiques de la plate-forme.

Les forces de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam a observé que deux navires chinois ont utilisé leurs canons à eau l'un contre l'autre. Ces deux navires chinois se déplaçaient en parallèle à proximité immédiate de la plate-forme. Pour l’heure, les administrations compétentes du Vietnam déterminent le but de ces agissements de ces deux navires chinois.  

La Chine a maintenu un groupe de 3 à 4 navires prêts à utiliser des canons à eau pour attaquer les navires vietnamiens alors que les navires de pêche chinois suivaient de près et ont utilisé des moyens à bord dont les filets pour déranger les navires de la Surveillance des ressources halieutique du Vietnam et tenter d’entrer en collision dans le but de prétendre calomnieusement qu’ils sont attaqués.

Attaqué aux canons à eau par des navires chinois, lors de sa tentative d’approcher la plate-forme chinoise, le navire vietnamien KN-630 a subi des avaries.

Selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, les navires vietnamiens ont poursuivi leur mission, exigeant de la Chine de retirer sa plate-forme installée illégalement dans les eaux vietnamiennes. 

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. . -VNA

 


Vos commentaires sur cet article ...
Autres