La Chine lance des opérations de construction illégales au récif de Vanh Khan (Mischief) dans l'archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam. Photo : Reuters/VNA
 

Hanoi (VNA) – Les Etats-Unis ont réitéré leur appel à ​un règlement pacifique ​des différends territoriaux en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale), après que la Cour permanente d’arbitrage (CPA) à La Haye a annoncé rendre le 12 juillet prochain sa décision ​d’arbitrage, à la demande des Philippines, avec la Chine, et concernant leurs revendications concurrentes de souveraineté dans cette zone maritime.

Dans une déclaration, la porte-parole du Département d’Etat américain Anna Richey-Allen a souligné le soutien de son pays ​d'un règlement pacifique des différends en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale), notamment par le recours aux institutions internationales, comme l’arbitrage par exemple.

La CPA rendra sa décision le 12 juillet à environ 11h (heure locale). Le 24 novembre 2015, la CPA a ​tenu une audience sur cette affaire. Le Tribunal arbitral a décidé que l’audience ne serait pas publique, mais a autorisé l’Australie, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam à envoyer des délégations en qualité d’observateurs.

Auparavant, la CPA s’est déclarée compétente pour statuer sur certaines revendications territoriales présentées par les Philippines contre la Chine au sujet de zones disputées en Mer de Chine méridionale. -VNA