Des bateaux chinois mènent des opérations illégales dans la zone du récif de Vanh Khan (Mischief) de l'archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam. Photo : Reuters
 

 

Hanoï (VNA) – L’amiral américain John Richardson, chef des opérations navales, a dit jeudi 27 avril qu’il souhaitait voir une plus grande participation internationale aux opérations pour la liberté de navigation en Mer de Chine méridionale/Mer Orientale.

Lors d’un événement le 27 avril, il a indiqué qu’une plus grande participation internationale s’avérait être une approche stratégique à la question de la Mer de Chine méridionale/ Mer Orientale.

Le 26 avril, le chef du commandement des Etats-Unis pour la région Asie-Pacifique, Harry Harris, a d​éclaré que Washington pourrait mener de nouvelles opérations pour la liberté de navigation en Mer de Chine méridionale/Mer Orientale.

Les Etats-Unis ont déclaré à plusieurs reprises que les activités des forces navales américaines en Mer de Chine méridionale/Mer Orientale visaient à exprimer la liberté de navigation dans une zone maritime internationale conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, et qu’il ne s’agissait pas de provocations à l’encontre de la Chine. Washington opte également pour un règlement des différends en Mer de Chine méridionale/Mer Orientale par la voie des négociations, sans recour​s à la force ni menacer d’y recourir. -VNA