mercredi 20 septembre 2017 - 07:26:29

Meeting en réponse à la Semaine de vaccination de 2015

Imprimer

Le ministère de la Santé, en coordination avec le Comité populaire de la province de Bac Giang (Nord), a organisé le 24 avril dans la ville de Bac Giang un meeting en l'honneur de la Semaine de vaccination de 2015.


L'événement a été honoré de la présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, de la ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien, ainsi que de représentants de ministères, secteurs, branches et localités.


Ayant pour thème "Combler les lacunes et parvenir à l'équité en matière de vaccination", la Semaine de vaccination de 2015 est organisée du 24 au 30 avril sur une initiative de l'Organisation mondiale de la santé pour les pays du Pacifique occidental.


La Semaine mondiale de la vaccination 2015 a pour objectif de sensibiliser la population sur les bénéfices de la vaccination, de protéger les acquis en termes de couverture vaccinale, de mobiliser la participation des autorités de tous échelons et d'organisations dans comme hors du pays à la vaccination, ainsi que d'inciter toute la population à la responsabilité en ce domaine.


La ministre Nguyen Thi Kim Tien a affirmé qu'au cours de ces deux siècles, les vaccins avaient permis de repousser des épidémies, de réduire le taux de mortalité et de protéger la santé humaine. Actuellement, des vaccins peuvent protéger les enfants, les adolescents et les adultes contre une trentaine de maladies contagieuses.


Cependant, en raison de l'évolution complexe des épidémies, le risque d'explosion de ces dernières sera très important si les enfants échappent à la vaccination, a-t-elle souligné.


Appréciant les avantages de la vaccination, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a lancé un appel à tous les peuples de reconnaître l'importance et l'obligation de la vaccination pour leurs enfants, en demandant aux organes concernés d'appliquer pleinement le programme de vaccination élargi dans l'ensemble du pays, afin que tous les gens aient l'accès à des services de vaccination suffisants, effectifs et en toute sécurité.


Un représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) a estimé que le Vietnam devrait insérer la vaccination dans d'autres services médicaux, multiplier les séances de vaccination, et faire connaître davantage l'importance de la couverture vaccinale.


Après le meeting, les délégués ont participé à un défilé et assisté à une séance de vaccination dans la station médicale de la commune de Song Mai de la ville de Bac Giang.


Au cours de ces 30 dernières années de mise en oeuvre du programme de vaccination élargi au Vietnam, des centaines de millions de doses de vaccins ont été injectées gratuitement aux enfants pour prévenir les maladies potentiellement mortelles. Grâce à la vaccination, le Vietnam a éradiqué la polyomyélite en 2000 et éliminé le tétanos chez les nouveaux-nés en 2005. Le taux de contamination et de mortalité causées par des maladies potentiellement mortelles comme la diphtérie, la coqueluche, la rougeole... a baissé plusieurs centaines de fois. Le pays s'efforce d'éliminer la rougeole en mettant en place d'une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole pour 20 millions d'enfants. Récemment, l'autorité nationale de réglementation (NRA) a été reconnue aux normes internationales par l'Organisation mondiale de la Santé. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres