Photo: Internet

Hanoi (VNA) - Un meeting en réponse à la Semaine de prévention et de lutte contre la résistance antimicrobienne (16 au 22 novembre) a été organisé samedi matin 21 novembre à Hanoi, en réunissant plus de 700 délégués.​

Cet évènement était placé sous l'égide du ministère de la Santé et de l'Organisation mondiale de la Santé au Vietnam.

La résistance antimicrobienne est un grave problème, notamment dans les pays en voie de développement comme le Vietnam. Elle provoque des centaines de milliers de morts par an.

A cette occasion, la ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien a demandé aux ministères de l'Agriculture et du Développement rural, des Ressources naturelles, de l'Industrie et du Commerce, de l'Éducation et de la Formation, et de l'Information et de la Communication, de renforcer l​eur collaboration avec ​son ministère pour prévenir et lutter contre la résistance antimicrobienne.

Le ministère de la Santé a également appelé ses cadres et toute la ​société à faire un meilleur usage des antibiotiques. Chaque personne ne doit acheter et utiliser des antibiotiques que sur prescription médicale. L'utilisation d'antibiotiques dans la culture, l'élevage et l'aquaculture doit également être strictement contrôlée. -VNA