mardi 22 août 2017 - 04:45:24

Lutte contre la corruption, tâche clé de tout le système politique

Imprimer

Il faut considérer la lutte contre la corruption comme une tâche clé, régulière et continue des ministères, secteurs et localités, afin de mobiliser la force de tout le système politique pour ce travail.

C'est ce qu'a indiqué mercredi le Premier ministre Nguyen Tan Dung, lors de la 17e session périodique du Comité central de pilotage de prévention et de lutte contre la corruption.

Le Premier ministre qui est aussi directeur de ce comité, et le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, son directeur adjoint, ont coprésidé cette réunion qui a permis de dresser le bilan de la lutte contre la corruption durant le premier trimestre, et de définir des missions pour le deuxième.

Au cours du premier trimestre de cette année, la prévention et la lutte contre la corruption a réalisé des avancées. Les inspections ont permis de mettre en lumière des dérogations économiques d'un montant total de plus de 32.700 milliards de dôngs. Les inspecteurs ont demandé de recouvrer plus de 1.500 milliards de dôngs au budget d'Etat.

Par ailleurs, 104 personnes de 55 affaires ont été accusées, soit une hausse respective de 8,3% et 12,2% par rapport à la même période de 2011. Le tribunal a jugé en première instance 36 affaires avec 67 accusés à la barre, soit une baisse respective de 21,7% et 48,8% par rapport au premier trimestre de l'année dernière.

Pour le deuxième trimestre de 2012, le Comité central de pilotage de prévention et de lutte contre la corruption a défini plusieurs missions, dont les études sur la mise au point de son modèle, l'introduction de la lutte contre la corruption dans les programmes d'enseignement, les enquêtes et le jugement des affaires graves et complexes.

Appréciant les réalisations de ce travail au cours du premier trimestre, le Premier ministre a souligné la nécessité de se concentrer sur la découverte de la corruption avec des inspections et supervisions, outre le seul jugement des affaires.

Il a par ailleurs demandé aux organes compétents de poursuivre la sensibilisation à la prévention et la lutte contre la corruption, et d'accélérer le traitement des affaires, notamment graves et complexes. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres