Entretien entre le vice-PM vietnamien Vu Duc Dam (2e, à gauche) et la directrice adjointe permanente de l’USCDC, Anne Schuchat (2e à droite). Photo: VGP

Hanoi (VNA) - Poursuivant sa visite aux États-Unis, le vice-Premier ministre (PM) Vu Duc Dam a eu, le 10 juin (heure locale), une séance de travail avec les responsables du Centre américain de Contrôle et de Prévention des maladies (USCDC).

Membre actif du Programme mondial de Sécurité sanitaire, le Vietnam a bien reçu les soutiens de l’USCDC pour la fondation d’un Bureau de réponse aux états d'urgence en matière de prévention et de lutte contre les épidémies (Emergency Operation Center - EOC).

Entre 2013 et 2014, l’USCDC a assisté le Ministère vietnamien de la Santé dans le renforcement de ses capacités de dépistage des maladies dangereuses, au sein de l’Institut national d’Hygiène et d’Épidémiologie et de l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

Entre 2014 et 2016, l’USCDC a aidé l’EOC à renforcer ses capacités de prévention et de lutte contre les virus comme ceux de la grippe A H7N9 et H5N1, le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyent-Orient (MERS-Cov), Ebola, Zika...

Le Vietnam et l’USCDC ont aussi coopéré activement dans la formation en épidémiologie, l’application des technologies dans la prévention et la lutte contre des maladies contagieuses, l’établissement des bases de données épidémiologiques ou encore dans l’amélioration de la qualité de la médecine d'urgence.

Lors de la séance de travail, le vice-PM vietnamien Vu Duc Dam a hautement apprécié l’efficacité de la coopération entre l’USCDC et le Vietnam en matière de médecine préventive, ce qui contribu​​e à promouvoir les relations Vietnam - États-Unis.

Vu Duc Dam a également affirmé que le gouvernement vietnamien accordait toujours une grande priorité à l’amélioration des soins de santé publique et à la garantie de la sécurité sanitaire en faveur de la population.

La directrice adjointe permanente de l’USCDC, Anne Schuchat, a, de son côté, souligné que son Centre continuerait d’assister les membres du Programme mondial de Sécurité sanitaire dont notamment le Vietnam. "L’USCDC est prêt à partager ses expériences avec le Vietnam dans l’amélioration des techniques d'analyse médicale, ainsi que dans la formation du personnel spécialisé dans la médecine préventive et celle d'urgence", a-t-elle indiqué. -NDEL/VNA