Vientiane (VNA) – Le comité central de l’Union des femmes laotiennes a solennellement célébré mercredi 6 septembre à Vientiane, au Laos, les 55 ans des relations diplomatiques et les 40 ans du Traité d’amitié et de coopération Vietnam-Laos.
 
La présidente de l’Union des femmes laotiennes, Inlavan Keobuonphanh, lors du meeting, le 6 septembre à Vientiane. Photo : VNA
 
Les deux pays étant adossés à la cordillère Truong Son majestueuse, baignés par les eaux du Mékong, leurs relations grandioses ont été façonnées et se sont développées dans des conditions géographiques, historiques objectives, et sont devenues la loi de l’existence et du développement de la révolution des deux pays, a indiqué la présidente de l’Union des femmes laotiennes, Inlavan Keobuonphanh.

Elle a rendu hommage à la tradition de solidarité et d’entraide fraternelle cultivée durant les résistances contre les Français et les Américains, et dans l’œuvre de défense et d’édification nationale actuelle.

Cette tradition représente un des facteurs décisifs de la victoire de la cause révolutionnaire de chaque pays, et d’un héritage inestimable légué à la postérité par le grand Président vietnamien Hô Chi Minh, les présidents laotiens Kaysone Phomvihane et Souphanouvong, a-t-elle plaidé.
 
La présidente de l’Union des femmes vietnamiennes, Nguyên Thi Thu Hà, lors du meeting, le 6 septembre à Vientiane. Photo : VNA

La présidente de l’Union des femmes vietnamiennes, Nguyên Thi Thu Hà, a elle affirmé que les femmes des deux pays vont toujours travailler côte à côte, préserver et promouvoir les relations d’amitié traditionnelle, de coopération étroite.

Le but est de contribuer plus efficacement au développement socio-économique et au processus d’intégration internationale de chaque pays, à la mise en œuvre des objectifs de développement durable, pour la paix, la sécurité, la stabilité et le développement dans la région et le monde, a-t-elle indiqué.

Le membre du Bureau politique et vice-Premier ministre laotien Sonexay Siphandone a, au nom du Parti populaire révolutionnaire du Laos et de l’Etat laotien, remis l’Ordre Isara de 2e classe à la présidente de l’Union des femmes vietnamiennes, Nguyên Thi Thu Hà, et l’Ordre Isara de 3e classe à quatre vice-présidents de l’Union.

Il a remis l’Ordre du travail de 3e classe à l’union des femmes de Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Quang Ninh, Dak Lak, Thanh Hoa, Son La, Quang Tri, Nghê An et Kon Tum pour leurs grandes contributions à la préservation et au développement des relations d’amitié, de solidarité spéciale entre les deux pays. – VNA