La directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova et le vice-ministre vietnamien des AE Le Hoai Trung. Photo: VNA

Paris (VNA) - Le Vietnam a apporté des contributions pratiques et concrètes à la réalisation de la mission de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO).

C’est ce qu’a déclaré la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, lors de la réception, le 28 avril à Paris, le président de la Commission nationale de l'UNESCO du Vietnam et vice-ministre des Affaires étrangères Le Hoai Trung, qui dirige la délégation vietnamienne à la 201ème session du Conseil exécutif de l'UNESCO à Paris du 19 avril au 5 mai.

Le Vietnam a toujours été parmi les premiers pays dans la mise en œuvre réussie des programmes et des activités de l'UNESCO, a-t-elle ​ajouté.

À cette occasion, le vice-ministre Le Hoai Trung s'est félicité des relations de coopération croissante entre le Vietnam et l'UNESCO, en particulier dans la mise en œuvre de l'accord de coopération de 2015.

Il a affirmé que le Vietnam continuerait de participer ​dynamiquement aux activités de l'organisation, tout en exprimant ​l'espoir de continuer ​de bénéficier du soutien de l'UNESCO dans l'éducation, les sciences, la culture et l'information.

Il a remercié Irina Bokova pour sa contribution au renforcement des relations entre le Vietnam et l'UNESCO, et l’a invitée à se rendre au Vietnam pour discuter de mesures ​propres à renforcer la coopération bilatérale.

La 201ème session du Conseil exécutif de l'UNESCO a discuté de la mise en œuvre des programmes et des orientations de l'UNESCO, a élaboré les plans pour la période 2018-2021, et préparé la 39ème session de l’Assemblée générale prévue ​en novembre prochain.

Au cours de la session, le Conseil exécutif a interviewé 9 candidats ​au poste de directeur général de l'UNESCO pour le mandat 2017-2021. L'un des candidats est l'ambassadeur et assistant du ministre des AE du Vietnam, Pham Sanh Chau.

​Lors de ces séances, le vice-ministre des Affaires étrangères Le Hoai Trung a suggéré que l'UNESCO continue à contribuer aux activités de maintien de la paix et à relever les nouveaux défis​ comme l'augmentation des activités terroristes et le développement des extrémismes.

Le Vietnam a également appelé à renforcer ​la liaison entre l’agenda de développement des Nations Unies et les activités de l'UNESCO, ainsi ​que les partages d'expériences dans la mobilisation de ressources pour les projets et les programmes. -VNA