Le vice-Premier ministre Vu Van Ninh s'entretient avec Mme Cecilia Malstrom, commissaire européenne au commerce de l’UE. Photo : VNA

Le Vietnam prend en considération le développement de ses relations avec l’Union européenne (UE), son premier partenaire important.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre Vu Van Ninh lors de sa rencontre le 17 septembre ​à Bruxelles (Belgique) avec Mme Cecilia Malstrom, commissaire européenne au commerce de l’UE, afin de discuter de questions importantes sur le commerce, l’investissement et les relations Vietnam-UE.

M. Vu Van Ninh a déclaré vivement apprécier le développement positif des relations bilatérales lors de ces derniers temps, notamment sur le plan de la politique, du commerce, de l’investissement et de la coopération au développement.

La ratification de l’accord-cadre de partenariat et de coopération intégrale Vietnam-UE et la signature de l’accord de libre-échange bilatéral (EVFTA) sont des moteurs importants qui contribuent à porter à une nouvelle hauteur les relations de partenariat et de coopération intégrale entre le Vietnam et l’UE, et donc présentant un intérêt réel pour la communauté des entreprises des deux parties, a-t-il souligné.

Il a également salué l’UE qui a fait valoir sa position dans des questions de sécurité régionale, notamment pour le maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté et de la sécurité de la navigation maritime en Mer Orientale.

Mme Cecilia Malstrom a souligné que le Vietnam était un modèle typique d’intégration ​pour le développement d​ans la région de l’ASEAN, estimant que les deux parties continueront de coopérer dans le commerce, l'emploi et les droits de l’homme.

Concernant l’EVFTA, elle a affirmé qu’il s’agissait d’un accord d'une signification importante, d'une portée globale et que les deux parties devraient achever dans les meilleurs délais la négociation des ​points techniques, ainsi que ses dispositions sur l’investissement, afin de parvenir à sa signature à la fin de cette année.

Sur la question de la Mer Orientale, elle a affirmé que l’UE soutient toujours l’application du droit international et l’organisation de dialogues pour ​trouver des solutions afin de maintenir la paix au service du développement.

Actuellement, l’UE est le 2e plus grand partenaire en commerce du Vietnam, après la Chine, et son 2e plus grand marché d’export, après les Etats-Unis.

Ce premier semestre, les échanges commerciaux se sont élevés à près de 19 milliards de dollars​ pour une croissance de 11 % sur un an. L’UE est le partenaire en investissement de premier rang  du Vietnam avec plus de 1.600 projets représentant plus de 19 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

L’UE est également son 2e plus grand bailleur de fonds en matière d’aide publique au développement. - VNA