vendredi 18 août 2017 - 19:28:05

L’OMS se réunit sur les questions de santé mondiale

Imprimer

Plus de 3.000 délégués du monde entier se sont réunis lundi à Genève pour l’ouverture de la 67e Assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avec au menu notamment les principales questions de santé mondiale.

La délégation du Vietnam est conduite par le vice-ministre de la Santé Lê Quang Cuong, à laquelle se sont joints l’ambassadeur Nguyên Trung Thành et le conseiller d’ambassade Dào Quang Vinh de la délégation du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales.

Parmi les sujets principaux à l’ordre du jour de cette session de l'Assemblée figurent les efforts visant à prévenir et combattre les maladies non transmissibles telles que le diabète, les cardiopathies, les cancers et les pneumopathies chroniques, un plan d’action en faveur de la santé des nourrissons ainsi que les progrès de la réforme entreprise par l’OMS

«L'amélioration de la santé fait partie des efforts pour éradiquer la pauvreté dans le monde, stimuler la croissance inclusive et favoriser l'égalité », a déclaré la Directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, dans son discours.

L’Assemblée devrait également adopter une nouvelle stratégie mondiale pour lutter contre la tuberculose, discuter des propositions pour améliorer la santé des patients atteints d'une hépatite virale, ainsi qu'un projet de plan d'action pour la santé des nouveau-nés, et les progrès accomplis dans le cadre de la stratégie pour la nutrition de la mère et du jeune enfant.

Les délégués devront évaluer les progrès vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement et le rôle de la santé dans le programme de développement de l'après-2015.

Un nouveau sondage mondial révèle que l’OMS est l’une des deux organisations internationales les plus appréciées dans le monde. Environ deux-tiers des personnes interrogées par l’institut de sondage Gallup déclarent avoir une opinion positive de l’OMS et de son proche partenaire, l’UNICEF.

Plus de la moitié des personnes ayant répondu au sondage (51%) considèrent que l’action de l’OMS consiste essentiellement à «améliorer les services de santé pour les populations défavorisées», puis à «protéger les gens de la maladie» et à «agir face aux situations d’urgence pour la santé publique», pour 42% des sondés dans les deux cas.

Le baromètre mondial 2014 des ONG établi par WIN/Gallup International Association a interrogé 66 306 personnes de 64 pays sur 16 organisations non gouvernementales ou à but non lucratif.

Parmi les organisations incluses dans le sondage figuraient: l’UNICEF, l’OMS, le CICR, Save the Children, Greenpeace, Médecins sans frontières, le Fonds mondial pour la nature, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, SOS Children’s Villages, World Vision, le HCR, CARE, Transparency International, le Codex Alimentarius et Oxfam. – VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres