Le ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung. Photo: baodautu.vn.


Hanoï (VNA) - Bien que la croissance du produit intérieur brut (PIB) du 1er trimestre de 2017 n'a été que de seulement 5,1%, l'objectif ​annuel de 6,7% est réalisable, a affirmé le ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung.

2017 est la deuxième année de mise en œuvre de la résolution du XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam et de celle de l’Assemblée nationale sur le plan du développement socioéconomique de la période 2016-2020, ​qui fixent un objectif de croissance moyenne d'entre 6,5 et 7%.

Selon le ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung, la croissance annuelle ​​de 2016 ​a été de 6,21% et, par conséquent, pour atteindre ​l'objectif quinquennal, ​celles des années suivantes doivent être plus élevées, ​de sorte que 2017 est une année importante qui décid​era des résultats des années ​restantes du quinquennat, a souligné Nguyên Chi Dung.

La croissance économique ce 1er trimestre de était inférieure, donc les tâches pour les mois restants de l'année sont extrêmement lourdes et difficiles. Cependant, on ​constate de bons signes dans le contexte de l'économie nationale ainsi qu’internationale??.

Selon les prévisions des organisations internationales réputées comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque asiatique de développement, les perspectives de croissance économique mondiale sont assez bonnes. Tandis que la situation du pays a prospéré, ​avec la forte reprise du secteur agricole après les difficultés de 2016 ; l’augmentation positive de l'industrie de transformation et de fabrication ; la croissance du secteur tertiaire, en particulier le record d’accueil de plus d’un million de touristes étrangers par mois. De plus, l’investissement étranger et le nombre de nouvelles entreprises ont augmenté de manière spectaculaire.

Le Vietnam vise à l’objectif de croissance économique de 6,7% en 2017. Photo: tapchitaichinh.vn.

Ce sont les ​bases de la confiance du gouvernement en un taux de croissance économique de 6,7% en 2017. Et le gouvernement est résolu à tout ​faire pour atteindre cet objectif, a affirmé le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung.

Pour ​ce, le gouvernement a demandé à chaque ministère et à chaque secteur de prendre des mesures concrètes pour promouvoir la production, le décaissement des fonds, élargir le marché domestique et étranger et aider l’industrie de transformation.

Lors de la réunion du gouvernement pour le mois d’avril, ​celui-ci a adopté ​une résolution portant ​mesures spécifiques pour les secteurs clés de l'économie. ​Le ministère du Plan et de l'Investissement est en train d’élaborer un projet pour le soumettre prochainement au Premier ministre, dans lequel il indique concrètement les missions propres de chaque ministère, service ​et localité afin que tous ​appliquent les mesures adéquates pour atteindre l’objectif de croissance économique de 2017, a expliqué Nguyên Chi Dung.

Le ministère du Plan et de l'Investissement, en tant qu’organe consultatif stratégique du gouvernement, fera tout son possible et coopérera étroitement avec les autres ministères, organismes et localités pour mettre en œuvre les ​mesures du gouvernement.

Tout d’abord, ​en juin, le ministère du Plan et de l’Investissement organisera des missions dans les zones économiques de pointes et dans les projets d'investissement clés pour saisir la situation, supprimer activement les difficultés rencontrées par les entreprises et les localités. Si les décisions sont au-delà de ses compétences, il fera un rapport au gouvernement et au Premier ministre pour avoir une décision spécifique.

Le ministre du Plan et de l’Investissement a souligné que pour le Vietnam, un pays en développement, la croissance économique joue un rôle important dans la création d’emploi, la réduction de la pauvreté, la protection de l’environnement, le développement durable contribuant à la stabilité politique et à l’ordre social.

L’objectif stratégique à long terme du gouvernement vietnamien n'est pas la croissance à tout prix, sans compromis sur l'environnement et la croissance, mais il faut profiter des opportunités ​comme exploiter les potentiels. Par conséquent, le gouvernement vise toujours à stabiliser la macroéconomie, la priorité absolue du développement durable.

Donc, la détermination du gouvernement et du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc liée à l’objectif de croissance en 2017 est tout à fait correct et raisonnable. La tâche est difficile, mais toujours possible, avec une forte volonté et la mise en œuvre des solutions proposées, a indiqué le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung.-NDEL/VNA