vendredi 18 août 2017 - 12:20:07

L’industrie gazière vietnamienne

Imprimer

Tout comme l’industrie pétrolière, le secteur gazier vietnamien est en plein essor ces dernières années. Cette tendance est le résultat d’une consommation croissante de gaz au niveau national. Jetons un regard rétrospectif sur le développement du gaz vietnamien.

Créé il y a plus de 50 ans, le groupe pétrolier et gazier du Vietnam constitue aujourd’hui l’un des fers de lance de l’économie nationale, avec un chiffre d’affaire de plus de 500 mille milliards de dongs, soit environ 23% du PIB et 30% de la recette nationale. Par ailleurs, le gaz représente, à lui seul, 10% de la recette annuelle du groupe, constituant ainsi 2,5% du PIB. Avant d’en arriver là, le secteur gazier a dû surmonter bien des difficultés. Il faut d’abord remonter en 1975, date à laquelle le Vietnam a découvert son premier gisement de gaz naturel dans la commune de Dong Co, district de Tien Hai, province de Thai Binh, dans le Nord.

Ha Van Tuan, directeur de la compagnie pétrolière et gazière de Song Hong, héritiaire de la compagnie Tien Hai, qui a détecté ce premier gisement, explique: "Le district de Tien Hai est considéré comme le berceau de l’industrie gazière du pays. Dès les années 1970, le Vietnam a approfondi l’exploration pétrolière dans la province de Thai Binh. En 1975, nous avons découvert le gaz naturel dans le gisement 61 qui passe pour être un "gisement gazier ancestral" au Vietnam. En 1981, on a pu fournir du gaz à la centrale thermique de Tien Hai, qui a été raccordée au réseau électrique national."

Entre la fin des années 80 et le début des années 90 du siècle passé, c’est l’exploration gazière off-shore qui s’est développée. Plusieurs gisements pétroliers et gaziers ont ainsi été détectés. Mais le torchage des gaz associés était très important, ce qui constituait un gaspillage substantiel de ressources énergétiques non renouvelables, sans oublier la pollution que cela représentait.

Pour régler ce problème, le Département général du pétrole et du gaz (aujourd’hui groupe pétrolier et gazier du Vietnam) a fondé, le 20 septembre 1990, la compagnie générale du gaz du Vietnam, donnant ainsi naissance à l’industrie gazière nationale en tant que telle. Le gaz naturel a été acheminé directement vers le continent par des gazoducs, permettant de développer le secteur gazier au Vietnam. Phung Dinh Thuc, président du Conseil de fondateurs du groupe pétrolier et gazier du Vietnam: "C’est en 1995 que nous avons réussi à transporter le gaz naturel depuis les gisements vers le continent. Ce qui a permis la naissance d’autres secteurs, comme par exemple l’électricité gazière, les gaz industriels liquéfiés."

23 ans après sa fondation, l’industrie gazière vietnamienne est dotée d’une infrastructure performente permettant une production annuelle de près de 80 milliards de m3. La compagnie générale du gaz du Vietnam fournit à présent une série de centrales comme celle de Ba Ria, de Phu My 1, 2,3, et 4, celles de Nhon Trach 1 et 2, ainsi que Hiep Phuoc, Ca Mau 1 et 2 ou encore des usines d’engrais azoté comme Phu My et Ca Mau.

Chaque année, grâce au gaz, ce sont pas moins de 36 milliards de Kwh d’électricité (soit 40% de la production nationale), 1,6 millions d’engrais azoté (soit 70% de la production nationale), 100 mille tonnes d’escence et environ un million de tonnes de gaz liquéfié qui ont été produits. Ces chiffres éloquents montrent les contributions importantes de l’industrie gazière dans l’économie nationale, mais traduisent aussi la garantie de la sécurité énergétique du pays. -VNA/VOV

Vos commentaires sur cet article ...
Autres