Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Crédit photo : AFP

Jakarta (VNA) – L’Indonésie va renforcer son rôle au sein de l’ONU, a affirmé le chef de la Mission permanente indonésienne auprès des Nations Unies, Dian Triansyah Djani, lors d'une rencontre le 12 avril avec le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour lui présenter ses lettres de créance.

L’ambassadeur Dian Triansyah Djani a transmis à Ban Ki-moon les messages du président indonésien Joko Widodo et de la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi, réaffirmant que l’Indonésie continuera de promouvoir le principe de multilatéralisme dans le règlement des problèmes globaux, notamment ce​ux qui ont une incidence directe sur les intérêts indonésiens

L'ambassadeur indonésien a ​également souligné l’engagement de son pays ​de renforcer sa coopération avec l’ONU, en particulier en matière de maintien de la paix. ​L'Indonésie souhaite devenir membre non permanent du Conseil de sécurité durant le mandat 2019-2020 et s’engage ​à contribuer à la mise en œuvre de l'Agenda 2030 ​pour le développement durable.

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré tenir en haute estime ​le rôle important de l’Indonésie dans le règlement des questions liées au changement climatique, la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable et les problèmes humanitaires. Il a également apprécié les contributions indonésiennes aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, affirmant que l’Indonésie était l'un des 10 pays ayant des contributions notables à cette tâche.

L’Indonésie est devenue le 60e des 193 ​Etats membres (aujourd'hui) de l’ONU ​le 28 septembre 1950. ​Actuellement, l’Indonésie assume ​les fonctions de vice-président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et du Comité spécial de la décolonisation (formellement Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux). Cette année, l’Indonésie sera le pays hôte de plusieurs réunions de l’ONU.

Avant sa nomination, M. Djani ​a été directeur général pour l’Amérique et l’Europe au ministère indonésien des Affaires Etrangères à partir de 2012.  De 2009 à 2012, il était représentant permanent de l’Indonésie auprès des organismes des Nations Unies à Genève, y compris l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Il a été directeur général de la coopération de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) de 2005 à 2008, après y avoir été directeur de la coopération infra-régionale pour l’Asie-Pacifique et l’Afrique de 2004 à 2005, et directeur du commerce multilatéral et des investissements de 2002 à 2004.

Auparavant, il a travaillé à la Mission permanente de l’Indonésie auprès des Nations Unies à Genève de 1997 à 2001, et à la Mission permanente à New York​ de 1991 à 1994.

M. Djani est titulaire d’un diplôme d’économie de l’Université d’Indonésie, et d’un autre en économie du développement de l’Université Vanderbilt aux États-Unis. Né le 9 juillet 1962, il est marié et père d’un enfant.-VNA