dimanche 25 juin 2017 - 02:03:31

L’Indonésie remettra 165 pêcheurs arrêtés au Vietnam avant le Têt

Imprimer

Jakarta, 18 janvier (VNA) – L’Indonésie a remis au Vietnam, mardi 17 janvier décembre, 70 pêcheurs vietnamiens arrêtés pour violation des eaux indonésiennes en exerçant leur activité.
 
Un diplomate vietnamien parle aux pêcheurs avant leur retour au Vietnam, le 17 janvier à l’aéroport international Soekarno–Hatta de Jakarta. Photo : VNA
A cause du nombre de places limité, 49 d’entre eux sont rapatriés le même jour de l’aéroport international Soekarno–Hatta de Jakarta à destination du Vietnam, et le reste, le jour suivant.

Ces pêcheurs ont été détenus pendant trois à quatre mois sur l’île de Batam qui est située à l’est de l’île de Sumatra et au sud de la Malaisie, et séparée de l’île de Singapour par le détroit de Singapour.

Au total, 165 pêcheurs vietnamiens arrêtés en Indonésie seront rapatriés au Vietnam par voie aérienne, a fait savoir l’ambassade du Vietnam en Indonésie.

Les rapatriements sont prévus les 18, 19, 24 et 25 janvier, concernant respectivement 21, 22, 45 et 28 pêcheurs vietnamiens, a-t-elle précisé.

Actuellement, environ 200 pêcheurs vietnamiens sont détenus sur divers îles de l’Indonésie. Sur l’île de Batam, il y a encore 27 autres pêcheurs vietnamiens et 7 bateaux de pêche vietnamiens récemment arraisonnés.

En 2016, le nombre de pêcheurs vietnamiens transférés dans un établissement pénitentiaire à Batam était en forte hausse, selon Seivo Grevo, cadre de sûreté pénitentiaire de l’organe de surveillance des ressources aquatiques du ministère indonésien des Affaires maritimes et de la Pêche.

Ils étaient de près de 1.100 en 2016 contre près de 700 en 2015, a précisé à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) à Jakarya le l’ambassadeur du Vietnam en Indonésie, Hoàng Anh Tuân.

Le diplomate a estimé que la forte augmentation de la pêche illégale est due à la gestion inefficace et à la sensibilisation insuffisante auprès des pêcheurs sur les zones maritimes autorisées.

L’Indonésie est engagée depuis des mois dans une lutte acharnée contre la pêche illégale.  De nombreux bateaux étrangers pris en train de pêcher illégalement ont été coulés - après évacuation des équipages, dont certains ont été explosés de manière spectaculaire en public.

Des bateaux de pêche de plusieurs pays,  dont la Chine, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines et la Malaisie, ont déjà été envoyés rejoindre le fond, et leurs équipages envoyés en prison dans le cadre de cette campagne. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres