Le vice-président permanent du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Van Suu (droite), et l’assistant du ministre indien des Affaires étrangères, Sumeet Jerath. Photo: KTDT
 

Hanoï (VNA) - La ville de Hanoi souhaite dynamiser sa coopération avec l’Inde dans divers ​secteurs, en particulier dans le développement des technologies de l’information et l’enseignement de l’anglais.

C’est ce qu’a déclaré le vice-président permanent du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Van Suu, en recevant le 14 juin l’assistant du ministre indien des Affaires étrangères, Sumeet Jerath, également conseiller en finance de ce ministère.

Appréciant le soutien précieux que l’Inde a accordé au Vietnam ces derniers temps, Nguyên Van Suu a appelé les deux pays à mener une collaboration plus étroite tant au niveau bilatéral que multilatéral, notamment ​au sein des forums régionaux et internationaux.

Il a souhaité ​voir davantage d’investissement indien au Vietnam et, plus particulièrement à Hanoi, ​notamment dans la construction de cités urbaines civilisées et modernes.

​L’assistant du ministre indien des Affaires étrangères, Sumeet Jerath, a exprimé ses fortes impressions devant les remarquables acquis ​de Hanoi en termes de développement socioéconomique.

Il a​ estimé que son pays et Hanoi ​possédaient de grands potentiels de coopération dans les technologies de l’information - un des points forts de l’Inde. Cela, selon lui, permettra d'approfondir et de rendre plus substantielles les relations entre les deux pays.

Sumeet Jerath s’est enfin engagé à partager des expériences indiennes avec le Vietnam et Hanoi, en particulier dans l’édification d’un e-gouvernement et de villes intelligentes.-NDEL/VNA