dimanche 20 août 2017 - 03:47:45

L’IDE contribue notablement à la croissance de l’économie vietnamienne

Imprimer

L’investissement direct étranger (IDE) a contribué de manière significative à l’export et à la croissance économique du Vietnam ces dernières années.


M. Sanjay Kalra, représentant en chef du Fond monétaire international (FMI) au Vietnam a accordé une interview à la Télévision du Vietnam (VTV) sur les huit années depuis que le Vietnam est entré à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), le 11 janvier 2007, et les multiples difficultés de son processus d’intégration.


"Je pense que les réalisations du Vietnam sont très importantes. Il est devenu une destination attrayante pour les investisseurs étrangers. De plus en plus de groupes étrangers choisissent d’y investir pour profiter des politiques et de l’environnement favorable qui leur est donné", a-t-il déclaré.


L’investissement direct étranger (IDE) a contribué de manière significative à l’export et à la croissance économique du Vietnam ces dernières années. Le Vietnam a également beaucoup modifié ses lois et ses institutions afin de simplifier les procédures et améliorer son environnement d’investissement.


Le Vietnam a exécuté et exécute ses engagements envers l’OMC comme la diminution de ses taxes et l’ouverture de son marché des biens et des services aux membres de cette organisation. Cela donne aux consommateurs vietnamiens l’opportunité de profiter de meilleurs produits à un meilleur prix.


L’intégration du pays à l’économie mondiale est un processus inévitable pour le Vietnam. Les accords de libre-échange (ALE) offrent des opportunités aux consommateurs et aux entreprises vietnamiennes et permettent aux produits et services du Vietnam d’accéder aux marchés les plus exigeants et les plus potentiels, a souligné M. Sanjay Kalra. "J’espère que le Vietnam va accélérer les négociations et conclure des ALE importants, à commencer par l’accord de partenariat trans-pacifique (TPP)", a-t-il poursuivi.


L’économie vietnamienne continuera de bénéficier d’une croissance régulière avec une faible inflation et un taux de change stable, et s’intégrera plus profondément à l’économie mondiale... En même temps, il y aura des défis nécessitant du gouvernement vietnamien de réformer plus rapidement en 2015 et en 2016, notamment la restructuration du système bancaire et le secteur économique public... Dans l'ensemble, les perspectives pour 2015 sont positives. Mais il est important que le Vietnam s’efforce de stabiliser ses fondamentaux macroéconomiques et de développer ses infrastructures, a suggéré M. Sanjay Kalra. - CPV/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres