mercredi 22 février 2017 - 19:54:05

L’espace piéton de Hanoï ouvert jusqu’en juin prochain

Imprimer

Hanoi (VNA) - Avec des résultats encourageants enregistrés au cours de ces quatre mois d’expérimentation sur l’élargissement de l’espace piéton dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, la ville de Hanoï décide de prolonger cet essai jusqu’en juin prochain.

L’espace piéton de Hanoï attire en soirée nombreux visiteurs.

Depuis le 1er septembre 2016, l’arrondissement de Hoàn Kiêm a ouvert aux piétons les rues autour du lac Hoàn Kiêm (lac de l'Épée restituée). Selon le plan, elles le resteront, à titre expérimental, jusqu’à l’approche du Têt 2017, soit vers la fin du mois de janvier 2017. Lors de la récente réunion faisant le bilan de ce projet, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, affirme que l’organisation des rues piétonnières est «un bon choix». Elle offre un nouvel espace culturel et de loisirs le week-end pour les Hanoiens et des visiteurs. «Cette expérimentation devrait être prolongée jusqu’en juin 2017», a-t-il affirmé.  

De 15.000 à 20.000 visiteurs le soir

Les nouvelles rues piétonnes sont, dans l’intégralité ou en partie les rues de Dinh Tiên Hoàng, Lê Lai, Lê Thach, Dinh Lê, Nguyên Xi, Tràng Tiên, Hàng Khay et Lê Thai Tô. Ces rues sont rendues piétonnes depuis 19h00 du vendredi à 24h00 du dimanche. Auparavant, les rues piétonnières nocturnes Hàng Dào-Dông Xuân, Hàng Buôm, Ma Mây, Dào Duy Tu, Hàng Giây, Luong Ngoc Quyên et Ta Hiên étaient très fréquentés.

Le marché nocturne dans les rues Hàng Ngang - Hàng Dào.
Après quatre mois expérimentaux, cet espace a énormément contribué à attirer les visiteurs dans cet arrondissement. Selon les chiffres communiqués par les autorités de l’arrondissement de Hoàn Kiêm lors de la récente réunion faisant le bilan de ce projet, en moyenne 3.000 à 5.000 visiteurs sont recensés dans l’espace piéton de Hanoï en journée et 15.000 à  20.000 en soirée.

Le nombre de visiteurs étrangers qui vient se balader dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm a rapidement augmenté. «Cette expérience donne de bons résultats, notamment dans l’intérêt des touristes. Le nombre de visiteurs étrangers qui ont séjourné entre janvier et novembre dans cet arrondissement a atteint 1,4 million de personnes, soit une hausse de 13,7% par rapport à la même période en 2015», a annoncé Nguyên Tuân Long, vice-président du Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm.  

On peut facilement trouver des encas dont des fruits hachés.

Rendre Hoàn Kiêm plus agréable aux yeux des visiteurs

Appréciant les résultats, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a néanmoins remarqué des inconvénients persistants dans l’espace piétonnier en ce qui concerne les lieux de parkings, le ramassage et le dépôt des ordures. Au sujet des activités culturelles organisées au sein de cet espace, le maire a demandé au Service municipal de la culture et des sports de programmer un calendrier annuel des représentations artistiques en vue de la bonne gestion des lieux.

En effet, les représentations artistiques dans cet espace sont encore improvisées et en désordre. Les groupes de musique pratiquent souvent les uns tout près des autres, causant parfois un chaos de sonorité. Le milieu des artistes a également remarqué l’absence de l'art sculptural et d’installation de rue, notamment des arts lumineux, une caractéristique très répandue dans les rues piétonnes des pays du monde.

Hanoï doit réorganiser l'activité des groupes de musique dans l'espace piéton.


L’une des suggestions intéressante et envisageable donnée par les peintres et les architectes est que Hanoï étudie le modèle de peintures murales du village de Tam Thanh dans la ville de Tam Ky, province de Quang Ngai (Centre). Les artistes vietnamiens et sud-coréens y ont créé plus de 100 œuvres sur les murs des maisons des villages littoraux de pêche. Résultat, ce village est devenu une destination touristique à ne pas manquer pour les touristes quand ils débarquent dans la ville de Tam Ky.

«La ville de Hanoï sera beaucoup plus belle si les artistes s’unissent pour s’adonner à leurs initiatives et à les concrétiser», affirme l’architecte Trân Huy Anh. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres