samedi 19 août 2017 - 02:49:20

L’escrime vietnamienne sabre le champagne

Imprimer

Hanoi (VNA) - La sélection vietnamienne d’escrime a réalisé des prouesses lors du tournoi de qualification olympique pour la région Asie-Océanie, disputé mi-avril en Chine. Ils seront ainsi trois au plus grand événement sportif du monde, en août prochain à Rio de Janeiro, au Brésil.

L’escrime vietnamienne a décroché trois billets pour les prochains Jeux olympiques. Photo: VNA

Mission plus qu’accomplie pour l’escrime vietnamienne. Les espoirs de voir Rio étaient pourtant ténus avant le tournoi de qualification olympique (TQO) pour la région Asie-Océanie, avec seulement cinq athlètes inscrits. Au final, le résultat est inespéré avec trois billets directs pour les JO 2016. Nguyên Thi Nhu Hoa (épée), Nguyên Thi Lê Dung et Vu Thành An (sabre) seront donc du voyage au Brésil.

Pour se faire une idée plus précise de cette performance majuscule, seul le fleurettiste Nguyên Tiên Nhât a représenté le Vietnam aux JO. C’était à Londres, en 2012, après avoir remporté l’argent au TQO organisé à Wakayma (Japon).

La révélation Nguyên Thi Nhu Hoa

«Nguyên Thi Nhu Hoa a fait parler d’elle en validant son billet pour les prochains JO. Avant de partir pour la Chine, peu de gens auraient misé sur elle, son plus haut fait d’armes étant une médaille de bronze par équipes féminines aux 28es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 28) disputés l’année dernière à Singapour», souligne Phùng Lê Quang, chef de la discipline escrime du Département général de l’éducation physique et des sports.

Les espoirs reposaient davantage sur les épaules de Nguyên Thi Lê Dung et Vu Thành An, tous deux médaillées d’or aux SEA Games 28.

«C’est parfait ! Je suis tellement heureuse et surprise de voir que j’ai réussi à réaliser le rêve de nombreuses générations d’escrimeurs vietnamiens. Avant le jour J, je n’avais pas beaucoup de pression. C’est peut-être cela qui m’a permis d’en arriver là», se réjouit Nhu Hoa, dans un grand éclat de rire.

Et Phùng Lê Quang de reprendre : «Nhu Hoa, c’est incroyable ! Il est tellement difficile d’obtenir un billet pour Rio cet été. Car la Fédération internationale d’escrime (FIE) ne retient que la meilleure escrimeuse lors du TQO, à l’épée, pour les JO 2016. Et c’est à une Vietnamienne que revient cet honneur !»

Ce succès de Nhu Hoa lui permet désormais de figurer sur la liste des sportifs cibles dans la stratégie à long terme du sport vietnamien en vue des grandes échéances internationales, à commencer par les JO 2016, et de rejoindre ses partenaires Nguyên Thi Lê Dung et Vu Thành An. Concrètement, elle bénéficie de 800.000 dôngs par jour pour les repas et l’entraînement. L’objectif est qu’elle puisse suivre un régime nutritionnel en fonction de ses besoins et atteindre son pic de forme pour Rio.

La confirmation Nguyên Thi Lê Dung

La «reine» du sabre vietnamien, Nguyên Thi Lê Dung, a été titrée aux SEA Games 28. Photo: VNA

Née en 1985, Nguyên Thi Lê Dung est surnommée la «reine» du sabre vietnamien. Elle a été championne des SEA Games à neuf reprises entre 2003 et 2015, et a remporté une pléthore de médailles d’or lors des compétitions nationales et au niveau de l’Asie du Sud-Est. Cette qualification olympique vient parachever un parcours exceptionnel.

«Je suis enfin parvenue au plus grand objectif de ma carrière. J’ai fait du bon boulot au TQO», exulte-t-elle, avant de se reprendre, en grande professionnelle. «Mais c’est maintenant que le plus dur commence. Je dois travailler l’aspect physique et suivre un plan d’entraînement précis pour arriver dans les meilleures dispositions le jour J».

Vu Thành An, quant à lui, s’est fait un nom en devenant cette année le premier escrimeur vietnamien médaillé de bronze aux Championnats d’Asie d’escrime, au sabre. Une performance rééditée au TQO, synonyme de qualification pour la plus prestigieuse des compétitions sportives. «Nous avons fait le maximum. Une tactique rationnelle et une confiance à toute épreuve nous ont permis de bien jouer le coup et de battre des adversaires redoutables», se félicite l’intéressé.

Pour l’heure, les Vietnamiens qualifiés pour les JO 2016 sont au nombre de 16 : Nguyên Thi Anh Viên (natation), Hoàng Xuân Vinh et Trân Quôc Cuong (tir sportif), Vu Thi Hang et Nguyên Thi Lua (lutte), Nguyên Thanh Ngung (athlétisme), Lê Thi Tham et trois autres haltérophiles, Pham Phuoc Hung et Phan Thi Hà Thanh (gymnastique artistique), Pham Thi Huê (aviron), auxquels viennent donc s’ajouter les escrimeurs Nguyên Thi Nhu Hoa, Nguyên Thi Lê Dung et Vu Thành An. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres