jeudi 17 août 2017 - 22:41:57

Les Viêt kiêu, ressource importante pour l’essor du Vietnam

Imprimer

Dix ans depuis la promulgation de la résolution N º 36- NQ/TW du 26 mars 2004 du Bureau politique relative au travail vis-à-vis des Vietnamiens résidant à l’étranger, d’importantes réalisations ont été enregistrées.

En considérant la communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger comme la partie indissociable de la communauté des ethnies du Vietnam, le Parti et l’Etat ont adopté les lignes et politiques ouvertes et pris les mesures concrètes en leur faveur.

Ainsi, en septembre 2007, le gouvernement a décidé de les exempter de visa. Le Vietnam a franchi une nouvelle étape avec l’adoption de la Loi sur la naturalisation (amendée) en novembre 2008, reconnaissant officiellement leur droit à la double nationalité.

Le pays a en outre assoupli plusieurs politiques afin de permettre aux Viêt kiêu d’acquérir plus aisément un logement, avec notamment de nouvelles dispositions en la matière des lois sur le foncier et sur le logement (amendées).

L'Etat a entrepris des démarches nécessaires auprès des autorités des pays d’accueil pour que ceux-ci créent des conditions de vie et de travail favorables aux ressortissants vietnamiens, a engagé des négociations et conclu des accords nécessaires avec différents pays dont les accords consulaires et judiciaires afin de protéger les intérêts légitimes des Vietnamiens résidant à l'étranger.

La première conférence des Vietnamiens de l'étranger qui a réuni près de 1.000 délégués de 52 pays et territoires a eu lieu en novembre 2009 à Hanoi. Elle a suscité de nombreuses propositions et mesures en vue d’effectuer une percée en matière de politiques relatives aux vietnamiens de l'étrange.

La deuxième édition s’est tenue en septembre 2012 à Hô Chi Minh-Ville, destinée à renforcer la solidarité, à attirer davantage et à élargir les contributions de la communauté des Vietnamiens à l’étranger dans les projets concrets et les programmes de développement socioéconomique du Vietnam pour la période 2011-2015.

Le Camp d'été des jeunes Viêt kiêu est une activité annuelle organisée depuis 2003 par le Comité d’Etat des Vietnamiens de l’étranger en coopération avec les services concernés. L’édition 2013 a réuni quelque 200 jeunes Viêt kiêu venus de 24 pays autour du thème «Dix années d’appel au retour à la source».

Près de 5 millions de Viêt kiêu vivent et travaillent à l’heure actuelle dans 103 pays et territoires. Ils constituent une ressource importante pour l’œuvre d’industrialisation et de modernisation nationale, une passerelle reliant le Vietnam au monde.

Les Vietnamiens d’origine sont de plus en plus nombreux à revenir au pays pour visiter leur famille, et participer aux activités d'investissement, commerciales, de coopération scientifique, technologique, culturelle et artistique.

A compter jusqu’à la fin 2013, plus de 3.600 entreprises dirigées par des Viêt kiêu investissent dans des projets implantés dans 51 des 63 provinces et villes. Ces projets, d’un fonds total de 8,6 milliards de dollars, concernent notamment le commerce, le tourisme, le bâtiment, l’immobilier, l’aquaculture.

Le volume de devises transférées par les Viêt kiêu s’est élevé à 11 milliards de dollars en 2013, contre 10,5 milliards en 2012, chiffres qui classent le Vietnam en 9 e position des pays ayant reçu le plus de transferts de la diaspora.

L’an dernier, les Viêt kiêu ont multiplié les aides aux cadres, soldats et habitants des régions frontalières et insulaires, aux mères héroïnes, aux localités touchées par les intempéries. Rien que leurs dons envoyés via le Comité chargé des Vietnamiens résidant à l'étranger ont atteint 1,35 milliard de dôngs. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres