Hanoi (VNA) – Le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales (Molisa) continue de proposer à la Thaïlande d’élargir sa liste des branches, métiers et usines pour recevoir des travailleurs vietnamiens.
 
Le Molisa et le ministère thaïlandais avaient signé en juillet 2015 un protocole d’accord de coopération dans le travail et un accord sur l’envoi et la réception de travailleurs. Photo : Molisa

Représentant les gouvernements vietnamien et thaïlandais, le Molisa et le ministère thaïlandais avaient signé en juillet 2015 un protocole d’accord de coopération dans le travail et un accord sur l’envoi et la réception de travailleurs entre les deux pays.

Les deux ministères ont depuis organisé trois réunions techniques pour discuter des contenus essentiels à la mise en œuvre rapide de l’accord, dont le processus d’envoi des travailleurs vietnamiens en Thaïlande, les frais relatifs au permis de travail, à l’assurance santé et à l’enregistrement, les contrats de travail.

Le Molisa a également demandé à la partie thaïlandaise de permettre dans l’immédiat certaines unités qui ont acquis de solides expériences en la matière à participer à l’envoi des travailleurs vietnamiens en Thaïlande.

Il s’agit du Centre des travailleurs à l’étranger relevant du Molisa, des Centres de services du travail relevant des Services du travail, des invalides de guerre et des affaires sociales des provinces de Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh et Quang Tri.

En outre, cinq entreprises vietnamiennes ont satisfait aux conditions d’envoi de travailleurs pour les métiers de la pêche et de la construction, à savoir Sona JSC, TTLC, ThinhLong Corp, Hoang Long Huresu et Vihatico, alors qu’il y a 41 compagnies qualifiées pour recevoir les travailleurs vietnamiens en Thaïlande.

En 2016, le Molida entend envoyer 105.000 travailleurs à l’étranger, notamment à Taïwan (Chine), au Japon et en République de Corée ; concrétiser les accords pertinents signés avec la Thaïlande, le Laos, l’Australie et la Malaisie, et continuer ses programmes d’envoi d’infirmiers au Japon et en Allemagne. – VNA