jeudi 17 août 2017 - 16:56:23

Les resorts à Da Nang font recette

Imprimer

Ces deux dernières années, les resorts 4-5 étoiles en bord de mer à Dà Nang (Centre) ont observé une croissance importante de leur chiffre d’affaires, en raison d’un taux d’occupation moyen oscillant de 70 à 80 %. Un résultat encourageant, en particulier dans l’actuelle conjoncture défavorable du marché.

"Le prix moyen des chambres et le taux d’occupation des hôtels et resorts 5 étoiles en bord de mer à Dà Nang sont nettement plus élevés que ceux à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. Le tarif moyen des chambres des hôtels et resorts 5 étoiles à Dà Nang est le plus élevé du Vietnam", a constaté Adam Bury, directeur adjoint de la compagnie CBRE.

Toujours selon lui, de grands changements en terme de stratégie ont permis de créer un nouveau "label" pour cette section touristique.

Tout récemment, on a vu des hélicoptères de milliardaires de plusieurs grands groupes économiques internationaux débarquer à l’aéroport de Dà Nang pour participer à une conférence mondiale de la finance organisée dans un resort de la péninsule de Son Trà. Cette conférence a été couverte par de nombreux journalistes du monde entier.

Aux dires des experts, cette conférence a marqué un tournant dans le tourisme MICE (voyage associé avec conférence, exposition et événement) de Dà Nang. La ville a été choisie pour l’organisation de nombreuses conférences internationales et nationales, en raison de son réseau d’infrastructures modernes avec des ports maritimes et de grands aéroports internationaux. Une quantité importante de zones touristiques et de villégiatures à la norme internationale sont apparues tels les hôtels Furama, LifeStyle Resort, Sandy Beach… qui tous répondent aux besoins des touristes, notamment des touristes MICE très exigents.

Les spécialistes considèrent que le tourisme MICE au Vietnam a un bel avenir. Le nombre de voyageurs qui profitent de leur séjour pour chercher des opportunités d'investissement ou de commerce continue d'augmenter. Les entreprises du secteur touristique devraient donc élaborer une stratégie pour mieux exploiter ce filon et coopérer pour créer un label vietnamien MICE attractif. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres