La fête du temple Mâu. Photo: VNA
Hung Yen (VNA) – Malgré son absence de mers ou de montagnes, la province septentrionale de Hung Yên possède ses propres avantages touristiques, notamment le tourisme spirituel.

Il faut citer, tout d’abord, le site de Phô Hiên, ancien centre de commerce international du Nord, qui vient d'être reconnu "patrimoine national spécial" en avril dernier. Le site se trouve dans les villages de Dang Châu et de Ne Châu. Aux XVIe et XVIIe siècles, il était connu au-delà des frontières nationales comme un port de commerce international. Un proverbe ancien disait d'ailleurs : "Thu nhât kinh ky, thu nhi Phô Hiên" (Vient d'abord dans la capitale, puis à Phô Hiên), soulignant l’importance de Phô Hiên par rapport à la capitale Thang Long (Hanoi actuelle).

Phô Hiên conserve de nombreux monuments historiques et culturels, preuves de l’âge d’or de cet ancien centre de commerce, tels la pagode Chuông (Cloche), le temple Mâu (Mère), le temple Kim Dang, le temple May et le temple de la Littérature Xich Dang. Ces monuments, bien restaurés, ont gardé leur charme original.

Actuellement, Hung Yên préserve 1.210 sites historiques dont 159 reconnus en tant que site national. Le plan de préservation, de réhabilitation et de valorisation de l'ancienne cité de Phô Hiên, approuvé par le Premier ministre, permettra à Hung Yên de valoriser ses potentiels touristiques.

En outre, la province préserve d’importants patrimoines immatériels comme fêtes traditionnelles, cérémonies religieuses, chants folkloriques, tourisme écologique dans le delta du Bac Bo…

Avec ses énormes potentiels touristiques, le tourisme de Hung Yên pourra prendre son envol et occuper une place grandissante dans l'économie locale, si ce secteur reçoit un intérêt et des investissements homogènes du pays. -VNA