Le ministre philippin des ​AE Perfecto Yasay. Photo: EPA/VNA

Hanoi (VNA) - Le ministre philippin des Affaires étrangères Perfecto Yasay a déclaré que la Chine serait "vaincue" si elle ne reconnaissait pas la sentence finale de la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye​.

Perfecto Yasay a annoncé que les Philippines menaient des négociations bilatérales avec la Chine, souhaitant parvenir à un accord avec Pékin permettant aux pêcheurs philippins d'approcher les zones maritimes riches de ressources naturelles.

Les négociations officielles ou bilatérales entre les deux pays doivent s'inscrire dans le cadre de la sentence arbitrale, a-t-il affirmé.

Le président philippin Rodrigo Duterte a également affirmé que n'importe quelle négociation bilatérale devait reposer sur la décision de la CPA de La Haye.

La CPA a rendu le 12 juillet ​une sentence arbitrale dans la procédure engagée par les Philippines contre la Chine concernant les revendications de cette dernière, communément dénommée "ligne des neuf traits" en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale). 

Selon la CPA, les revendications chinoises sur ses "droits historiques" sur les zones maritimes ​délimitées par la "ligne des neuf traits" sont contraires à la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

La Chine n’a aucune base historique ​sur cette zone maritime ni de base légale ​établissant ses déclarations ​de "droits historiques" sur les ressources de la zone que la Chine appelle la "ligne des neuf traits".-VNA