vendredi 18 août 2017 - 19:56:53

Les pays de l'ASEAN sont parvenus à un consensus sur le contenu du communiqué de presse conjoint

Imprimer

La Conférence spéciale des ministres des Affaires étrangères ASEAN-Chine.

 

Hanoi (VNA) – Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE), Le Hai Binh, a répondu jeudi à une question d'un correspondant de l’Agence vietnamienne d’information (VNA) concernant le communiqué de presse conjoint des ministres des AE des pays de l’ASEAN.

Le porte-parole du ministère des AE, Le Hai Binh, a indiqué :

« Lors de la Conférence spéciale des ministres des AE ASEAN-Chine, les pays de l’ASEAN sont parvenus à un consensus sur le contenu du communiqué de presse conjoint des ministres des AE de l’ASEAN exprimant les évaluations de l’ASEAN sur les résultats positifs de cette conférence et les questions importantes lors de celles-ci, dont la position commune des pays de l’ASEAN sur la question de la mer Orientale ».

« Les pays de l’ASEAN ont également approuvé l'une des modalités pour publier ce communiqué, selon laquelle le ministre des AE de Singapour, pays de coordination des relations ASEAN-Chine, le rendrait public lors d’une conférence de presse commune avec le ministre chinois des AE, à l'issue de la conférence ».

« Actuellement, les pays de l’ASEAN discutent de la publication de ce communiqué de presse », a-t-il conclu.

Dans leur communiqué de presse, les ministres des Affaires étrangères (AE) de l'ASEAN ont constaté que 2016 est une étape importante ​​des relations entre l'ASEAN et la Chine, car elle marque le 25e anniversaire de l'établissement de leurs relations de dialogue. Ils ont souhaité, de concert avec la Chine, porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur. Cependant, ce qui se passe en Mer Orientale ne peut être ignoré, en tant que problème important dans les relations entre l'ASEAN et la Chine.

Les ministres de l'ASEAN ont discuté des préparatifs du sommet commémoratif ASEAN-Chine prévu le 7 septembre prochain à Vientiane, au Laos.

Ils ont affirmé que les relations ASEAN-Chine continueront d'être régies par les principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est, les Cinq principes de coexistence pacifique, les dix principes de la Conférence afro-asiatique de Bandung, la Déclaration sur la conduite des parties en ​Mer Orientale, ​ainsi que d'autres ​instruments pertinents. La coopération ASEAN-Chine doit s'inscrire également dans le cadre du Plan d'action ASEAN-Chine pour la période 2016-2020 et du document "ASEAN 2025 : Forging Ahead Together" (ASEAN 2025 : Avancer ensemble).

Les ministres des AE ont décidé de renforcer la coopération ASEAN-Chine sur la base des principes d'égalité, de bénéfice mutuel et de responsabilité ​commune ​afin de parvenir à la prospérité nationale et régionale durant le XXIe siècle. Ils se sont engagés à observer étroitement l'ordre régional comme international basé sur les règles qui soutiennent et protègent les droits et intérêts de tous les États.

Ils ont noté la mise en œuvre d​'activités commémoratives entre l'ASEAN et la Chine pour célébrer le 25e anniversaire de l'établissement de leurs relations de dialogue. ​

Les ministres ont également salué les progrès enregistrés ​dans les préparatifs des échanges de message de félicitations entre les dirigeants de la Chine et du Laos en sa qualité de président de l'ASEAN en 2016, ainsi qu'entre le ministre chinois des A​E et le secrétaire général de l'ASEAN, de l'organisation de réceptions à Pékin et à Jakarta, d​'u​n spectacle culturel commun ASEAN-Chine​, des 2e échanges entre jeunes ASEAN-Chine, du Forum des jeunes entrepreneurs ASEAN-Chine, de la publication de la Déclaration commune ASEAN-Chine sur la coopération dans les capacités de production, et des activités inscrites dans l'Année d'échange ASEAN-Chine sur l'éducation.

S’agissant de la Mer Orientale, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont discuté avec franchise avec le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi des dernières évolutions de la situation dans cette zone maritime.

Les ministres de l’ASEAN ont déclaré leurs profondes préoccupations devant ces évolutions qui érodent la confiance, aggravent les tensions et affectent la paix, la sécurité et la stabilité en Mer Orientale. Ils ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la sûreté et de la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale selon les principes universellement reconnus par le droit international, dont la convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM).

Les ministres de l’ASEAN ont également insisté sur la nécessité de renforcer la compréhension et la confiance mutuelles, de faire preuve de retenue, de s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation ou d’aggraver les tensions, ainsi que de poursuivre le règlement pacifique des différends conformément au droit international.

Ils ont ​également réaffirmé l'engagement de l’ASEAN de maintenir et de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité de la région, ainsi que de résoudre de façon pacifique les différends en respectant strictement les processus diplomatique et juridique, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir, sur la base des principes du droit international, dont la CNUDM et la Charte de l’ONU.

Ils ont en outre souligné l’importance de la non militarisation et de la retenue ​en toutes activités, y compris les revendications de souveraineté territoriale, qui peuvent aggraver les tensions en Mer Orientale.

Ils ont de plus souligné l’importance de l’application stricte et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). En reconnaissant le processus et les nouvelles avancées ​lors des consultations, ils ont insisté sur la nécessité d’adopter rapidement un Code de conduite (COC) effectif, ​notamment en augmenta​nt la fréquence des réunions de hauts officiels et du groupe de travail ASEAN-Chine sur l’application de la DOC.

Les ministres de l’ASEAN ont souligné leur volonté d’intensifier les efforts pour réaliser de nouveaux progrès dans l’application de la DOC et l’élaboration du COC.

Dans ​la conjoncture actuelle, ​et pour ​assurer la paix, la sécurité et la stabilité, les ministres de l’ASEAN ont déclaré continuer d’appliquer pleinement et effectivement la DOC et de travailler en vue d’adopter rapidement un COC effectif. Ils ont réaffirmé l’importance de l’établissement d’une ligne rouge entre les ministères des Affaires étrangères pour traiter des situations d’urgence en Mer Orientale. Ils ont étudié la proposition d'un code pour les rencontres en mer non planifiées (CUES) en Mer Orientale. Selon eux, il s’agit de mesures pratiques pour diminuer les tensions et les risques d'accidents, de malentendus et d'erreurs dans les calculs.

Parallèlement à une application complète et efficace de la DOC et l’élaboration rapide du COC, les ministres de l’ASEAN ont souligné l’importance de l’instauration de la confiance et de la prise des mesures préventives ​en vue d'approfondir la compréhension et la confiance entre les parties.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres