samedi 19 août 2017 - 22:07:24

Les navires de guerre chinois transportant des armes pour menacer des navires vietnamiens

Imprimer

La situation et les déroulements sur les lieux autour de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 installée illégalement par la Chine à la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam sont très tendus. La partie chinoise y est toujours violente, y accroît la menace et y multiplie des bâtiments de guerre.

Ces nouvelles ont été communiquées par Nguyen Van Trung, directeur adjoint du Département des surveillances des ressources halieutiques relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le 17 mai, les navires de guerre chinois protégeant la plate-forme ont enlevé la bâche couvrant des armes pour menacer des bateaux de pêche du Vietnam et poursuivi des actes provocateurs des forces vietnamiennes autour de la plate-forme emplacée illégalement par la Chine.

Selon la Surveillance des ressources halieutiques, dans la matinée du 17 mai, il y a 119 navires, un peu moins par rapport au jour précédent (16 mai) avec 126 navires.

Sur les lieux, selon M. Nguyen Van Trung, alors que les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam s’approchant de la plate-forme, plusieurs navires chinois encerclent, puis percutent et tirent des canons à eau.

En plus, les bâteaux de pêche sont toujours tenaces à éviter les bâteaux de pêche chinois à coque en fer pour protéger la ferme piscicole.

Un jour auparavant, soit dans la nuit du 16 mai, à l’île de Phu Lam, au nord-est de l’archipel de Hoang Sa (Paracels), à environ 110 milles marins de la plate-forme chinois, le navire de l'administration des pêches chinois immatriculé 306 a contrôlé le bateau de pêche immatriculé QNg-90205-TS de la province de Quang Ngai (Centre), puis battu des membres de l’équipage et détruit des biens sur le bateau vietnamien en activité à cette zone maritime. Deux membres d’équipage du bateau de pêche vietnamien ont été grièvement blessés. Pour l’heure, ce bateau du Vietnam est toujours détenu par la Chine à l’île de Phu Lam.

Face à la situation, la Surveillance des Ressources halieutiques, les Garde-Côtes du Vietnam poursuivent toujours leurs activités pour soutenir et protéger des bateaux de pêche et des pêcheurs vietnamiens et les moyens en déplacement à la ferme piscicole traditionnelle du Vietnam autour de la plate-forme implantée illégalement par la Chine.

Les pêcheurs poursuivent toujours avec des forces compétentes du Vietnam à contribuer à protéger la souveraineté du pays. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres