Jones Lang LaSalle, groupe américain de services immobiliers. Photo: internet

Selon un rapport de la société Jones Lang LaSalle Vietnam (JLL), les opérations de fusion-acquisition (M&A) au Vietnam ont connu une croissance spectaculaire ces derniers mois et poursuivent leur tendance à la hausse.

D’après la JLL, le montant total de telles transactions réalisées sur le marché immobilier du Vietnam ​s'est élevée à 535 millions de dollars. En dehors de l'amélioration du marché immobilier, l'Etat vietnamien améliore ses politiques et ​sa législation en matière d'investissement. Selon la loi sur l'investissement ​de 2014, les conditions de délivrance de la licence d'investissement, en particulier ​aux investisseurs étrangers, sont plus souples.

Le Vietnam est le choix préféré des investisseurs de Singapour. De plus, un grand nombre d’investisseurs du Japon, de République de Corée, de Hong Kong (Chine), des Philippines et d'Indonésie cherchent aussi à ​prendre des parts du «gâteau» qu'est l'immobilier au Vietnam. –CPV/VNA