vendredi 18 août 2017 - 06:32:01

Les importations automobiles sont reparties plein pot

Imprimer

Le segment des véhicules importés du marché automobile domestique est actuellement en pleine reprise avec 10.000 unités lors des quatre premiers mois de l’année, avec un chiffre d’affaires de 187 millions de dollars.

Selon un rapport du Département général des statistiques, les importations automobiles se sont élevées à 3.000 unités en mars, pour un coût de 48 millions de dollars, soit une croissance de 12 millions sur un mois, et à 3.000 unités en avril pour 50 millions, soit une progression de deux millions de dollars sur un mois.

En quatre mois, le volume des importations a diminué de 0,5% en variation annuelle, mais a augmenté de 1,8% en montant par rapport à la même période de l'an dernier.

Cette relance du segment des véhicules importés n’est pas seulement due à une reprise de la demande, mais aussi à la baisse des droits d’immatriculation. Son taux devrait être de 10% pour les voitures de moins de 10 places et de 2% pour les véhicules pick-up, sous réserve de décisions locales des Comités populaires des villes et provinces qui sont attendues par le marché. Ainsi, actuellement, le droit pour la capitale Hà Nôi a été abaissé provisoirement à 15%...

Retour de Peugeot au Vietnam

Le célèbre constructeur français Peugeot revient sur le marché vietnamien, en implantant des sites de production et en créant un réseau de distribution en coopération avec la société d'automobiles vietnamienne Thaco Truong Hai. Ceux-ci viennent en effet de signer un accord d’assemblage de voitures en pièces (CKD) et de commercialisation au Vietnam, mais aussi de distribution de véhicules de tourisme.

Cette année, Peugeot va ouvrir cinq concessions générales à Hanoi, Thai Nguyên (Nord), Vinh (Centre), Hô Chi Minh-Ville et Binh Duong (Sud), et compte porter le nombre à 15 showrooms en 2014.

«Peugeot revient au Vietnam car ce pays est un marché plein de potentiel», a déclaré le directeur de Peugeot pour la région de l’ASEAN, Lionel Faugères. Si la marque au lion avait été présente dans les années 1980, aujourd’hui le marché que représente le Vietnam, s’il est petit, n’en est pas moins important et particulièrement dynamique. En outre, les Vietnamiens apprécient particulièrement les produits de hautes technologies et de grande qualité, ce qui le rend très prometteur pour Peugeot.

«Nous escomptons une croissance soutenue et continue du marché automobile vietnamien et Peugeot saura pleinement exploiter ces opportunités dans le cadre de sa coopération avec son partenaire vietnamien» , a-t-il affirmé.

Préparer l’avenir

Beaucoup d'autres marques veulent venir au Vietnam. Ainsi, BMW Euro Auto va présenter la Mini en octobre prochain, alors que Rolls-Royce a trouvé un distributeur en vue d’ouvrir trois concessions lors de ce 3 e trimestre. De même, Mercedes-Benz a investi 23 millions de dollars dans des usines et la création d’un réseau de concessionnaires. Lexus compte aussi s’implanter au Vietnam à la fin de cette année.

En 2012, les ventes ont reculé de 33% sur un an avec seulement 93.000 voitures. Cette année, en revanche, le volume de véhicules commercialisés est estimé atteindre les 100.000 unités.

L’augmentation du PIB par habitant, qui devrait s’élever à environ 3.000 dollars en 2020, va largement soutenir la croissance de ce marché, le taux d’équipement en automobile n’étant encore que de moins de 20 véhicules pour 1.000 habitants. Celui-ci pourrait passer à 28 en 2015, à 38 en 2020, puis à 88 en 2025.

Selon les prévisions du ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce et des spécialistes, le marché automobile fleurira particulièrement dans les années 2020-2025. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres