L’acquisition par Gaw Capital Partner de 50 % du projet Empire City est la plus grande M&A de ce début d’année. Photo: Dautu

Hanoi (VNA) - De nombreux signes positifs montrent que cette année, les activités de fusions-acquisitions (M&A) au Vietnam continueront d'augmenter.

Les M&A ​ont connu une forte hausse au Vietnam ces dernières années. Selon StoxPlus, en 2015, 341 opérations ont été recensées, cumulant 5,2 milliards de dollars, ​soit une croissance de 23,1 % et 9,7 % en un an en matière de montant des transactions et de valeur totale du marché. Notamment, le marché a connu une percée dans les petites et moyennes M&A, c'est-à-dire des opérations de moins de 5 millions de dollars.

Toujours selon StoxPlus, c’est le secteur de l'immobilier qui bénéficie le plus d’intérêt des investisseurs étrangers cette année avec déjà 20 M&A pour 1,637 milliard de dollars. L’acquisition par Gaw Capital Partner de 50 % du projet Empire City est la plus grande M&A de ce début d’année, avec 600 millions de dollars, suivie par ​l'acquisition par Chow Tai Fook ​de 78 % du projet Hoi An pour 387 millions, et ​la prise de participation du groupe Creed à hauteur de 20 % du capital de la société d’investissement An Gia pour 200 millions.

Début 2016 ont aussi eu lieu de grandes opérations de M&A dans le secteur de la vente de détail et de biens de consommation. Ainsi le groupe Masan a cédé en janvier à Singha Asean Holdings (Thaïlande) sa participation de 25 % dans Masan Consumer Holdings, et de 33,3 % dans  Masan Brewery, pour une valeur totale de 1,1 milliard de dollars. Le groupe thaïlandais TCC a l'intention de racheter Big C Vietnam, après avoir ​consacré 3,5 milliards de dollars pour acquérir Big C Thaïlande. Il est prévu que la transaction Big C Vietnam atteigne d​'entre 800 millions et 1 milliard de dollars.

L’année 2015 a marqué une grande étape du Vietnam sur la voie de l'intégration au marché mondial avec la conclusion de nombreux accords de libre-échange. Ces accords devraient stimuler les flux d’investissement dans le pays dans un proche avenir, à la fois dans le commerce et l’investissement, ​notamment par voie de M&A. En 2016, les M&A poursuivront leur essor, en particulier dans les secteurs des services industriels et du textile. A noter que les investisseurs sud-coréens s'intéressent au très prometteur marché national des emballages plastique et souple à travers une série d’opérations. -CPV/VNA