jeudi 20 juillet 2017 - 19:47:52

Les fouilles confirment la valeur scientifique de l'ancienne pagode de Tra Vinh

Imprimer

 

À la pagode de Lo Gach. Photo: vhttdlkv3.gov.vn

Tra Vinh (VNA) - Les vestiges archéologiques de la pagode de Kompong Thmo, également connue sous le nom de pagode de Lo Gach, dans la province de Tra Vinh, portent des traits de la culture d’Oc Eo du Sud-Ouest, qui a été fortement influencée par la culture indienne, ont déclaré les experts à la suite de fouilles récentes sur le site.

Situé à Ba Se A, commune de Luong Hoa, district de Chau Thanh, le site se compose de deux zones à grande échelle - l'une dans le complexe de la pagode et l'autre à proximité.

​Les fouilles, menées sur une superficie de 778 m², ont permis d’exhumer six constructions architecturales en briques s'étendant sur une superficie estimée à 4.500-5.000 m². Ces constructions partagent des similitudes avec celles trouvées au site de Go Thanh à Tien Giang et de Go Xoai à Long An. Les deux sites remontent à la civilisation d’Oc Eo, bien connue pour ses canaux, temples et  tombes en briques et pierres.

Des images d'éléphant sculptées sont étonnamment semblables à celles trouvées à la pagode de Lo Gach et à Go Thanh, les deux étant des structures architecturales bouddhiques des VIIIe-IXe siècles. 

D'autres découvertes incluent des restes de remparts en terre à l'ouest de la pagode de Lo Gach. Ces résultats ont incité le Comité populaire de Tra Vinh à demander au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme d'envisager de reconnaître le complexe de reliques de la pagode Bo Luy-Lo Gach comme site archéologique national. -CPV/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres